MENU   

« Le Pouvoir de l'oubliée »

La perception au cinéma

Couverture du livre Le Pouvoir de l'oubliée par Lucie Roy

AmazonFnac
PriceMinister

de Lucie Roy

Type
Etudes
Sujet
Théorie
Mots Clés
théorie, perception, pensée, philosophie
Année d'édition
2015
Editeur
L'Harmattan
Collection
Esthétiques
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 244 pages • 24,00 €
14 x 22 cm
ISBN
978-2-343-05655-5
Appréciation
4 étoiles (1 vote)

Moyenne des votes : 4 étoiles

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
1 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
La matérialité de l'écriture filmique, le support soumis à ouvragement au cinéma, est rarement perçu par le spectateur. De cet ouvragement dépend néanmoins le caractère analogique, idéologique de l'image, du film, de l'intrigue, du récit. On peut également considérer que la matérialité de l'écriture filmique ou son support sont assortis (comme ce qui en sort et y revient) à la perception et à la pensée, voire que la matière de l'écriture a trait à la perception et à la pensée (que Bergson appelle mémoire). Perception et pensée constituent ainsi le véritable pouvoir de l'écriture. L'ouvrage comprend deux carnets. Dans le premier, il est question de l'histoire de la pensée de l'image et du cinéma (argentique ou numérique). Certains concepts de Freud (le bloc magique), Derrida (la trace), Bergson (la matière et la mémoire), Ricoeur (l'empreinte) et Deleuze (l'image-mouvement et l'image-temps) sont examinés, de même que certaines études qui ont, entre autres, porté sur le cinéma des premiers temps ou L'Homme à la caméra de Vertov. Dans le second carnet, la pensée des histoires ou l'identité narrative induite des récits documentaires ou de fiction sont soumises à examen. Certains travaux de Ricoeur sont mobilisés, dont ceux qui ont pertinemment trait à l'identité narrative. Des films mettant notamment en scène le personnage d'Hannibal Lecter nous servent de «laboratoires éthiques» (selon l'expression du chercheur).

Voir le site internet de l'éditeur L'Harmattan

> Du même auteur :

> Sur un thème proche :

La Part du spectateur : Essai de philosophie à propos du cinéma

La Part du spectateur (2016)

Essai de philosophie à propos du cinéma

de Florence Gravas

Sujet : Théorie

L'oeil et l'objectif: La psychologie de la perception à l'épreuve du style cinématographique

L'oeil et l'objectif (2012)

La psychologie de la perception à l'épreuve du style cinématographique

de Clélia Zernik

Sujet : Théorie

Perception-cinéma: Les enjeux stylistiques d'un dispositif

Perception-cinéma (2010)

Les enjeux stylistiques d'un dispositif

de Clélia Zernik

Sujet : Théorie

Montages du sens:philosophie, cinéma et arts plastiques

Montages du sens (2017)

philosophie, cinéma et arts plastiques

de Pierre Rodrigo

Sujet : Théorie

Penser au cinéma

Penser au cinéma (2015)

Collectif

Sujet : Théorie

Pensées du cinéma:les films qu'on accompagne, le cinéma qu'on cherche à ressaisir

Pensées du cinéma (2016)

les films qu'on accompagne, le cinéma qu'on cherche à ressaisir

de Raymond Bellour

Sujet : L'analyse de films

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

12633 livres recensés   •   (c)2014-2018  Livres-Cinema.info   •