MENU   

« Dans la ville blanche (Tanner, 1983) »

Analyse d'une oeuvre

Couverture du livre Dans la ville blanche (Tanner, 1983) par Erika Thomas

AmazonFnac

de Erika Thomas

Type
Etudes
Sujet
Un FilmDans la ville blanche
Mots Clés
Alain Tanner, Suisse
Année d'édition
2018 (14 décembre 2018)
Editeur
L'Harmattan
Collection
Audiovisuel et communication
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 242 pages • 24,50 €
13,5 x 22 cm
ISBN
978-2-343-15843-3
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Dans la ville blanche (Alain Tanner, 1983) raconte l'histoire de Paul, un marin qui, à l'occasion d'une escale à Lisbonne, décide de déserter. Un temps libre s'offre alors à lui : il filme la ville avec sa caméra Super 8, tombe amoureux de Rosa, se fait voler puis poignarder, tourne en rond et continue d'écrire à sa femme Elisa qui l'attend à Bâle. Mais ce qui se présente comme une escale ou comme une parenthèse dans la vie d'un homme peut aussi être compris comme un espace singulier où les temps se superposent et où les échos d'un lointain passé se font entendre depuis les rives du Tage. Dans cette perspective le film propose autre chose que l'histoire d'un marin suisse en quête de liberté. Dans la ville blanche montre la confrontation d'un sujet à sa mélancolie et la tentative d'élaboration, par ce sujet, du mal qui le traverse. Différents éléments du film ― certains manifestes et d'autres qu'il nous faut débusquer ― nous invitent en effet à voir dans l'histoire de ce marin déserteur le récit d'une expérience thérapeutique. Celle de Paul qui, à la suite d'une escale à Lisbonne, se trouve confronté à une douleur archaïque à laquelle il faut bien donner un cadre et contre laquelle il se débat comme il peut en convoquant la figure lointaine d'une femme aimante et celle, plus proche, du désir amoureux.

Voir le site internet de l'éditeur L'Harmattan

> Du même auteur :

Le Cinéma brésilien : Du Cinema novo à la Retomada 1955-1999

Le Cinéma brésilien (2009)

Du Cinema novo à la Retomada 1955-1999

de Erika Thomas

Sujet : Pays > Amérique du Sud

Ken Loach: Cinéma et société

Ken Loach (2009)

Cinéma et société

de Erika Thomas

Sujet : Réalisateur > Ken Loach

Ken Loach: un regard cinématographique sur l'aliénation familiale

Ken Loach (2006)

un regard cinématographique sur l'aliénation familiale

de Erika Thomas

Sujet : Réalisateur > Ken Loach

Le Cinéma de Ken Loach: Misères de l'identité professionnelle

Le Cinéma de Ken Loach (2005)

Misères de l'identité professionnelle

de Erika Thomas

Sujet : Réalisateur > Ken Loach

L'univers de Ken Loach: Engagement politique et rencontre amoureuse

L'univers de Ken Loach (2004)

Engagement politique et rencontre amoureuse

de Erika Thomas

Sujet : Réalisateur > Ken Loach

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

12783 livres recensés   •   (c)2014-2019  Livres-Cinema.info   •