MENU   

« Cinéma 2, L'Image-temps »

Couverture du livre Cinéma 2, L'Image-temps par Gilles Deleuze

AmazonFnac
PriceMinister
Amazon

de Gilles Deleuze

Type
Etudes
Sujet
Théorie
Mots Clés
analyse, Gilles Deleuze, mouvement, image-temps
Année d'édition
1985
Editeur
Editions de Minuit
Collection
Critique
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 378 pages • 20,50 €
13,5 x 22 cm
Egalement disponible en format eBook Kindle.
ISBN
978-2-7073-1047-7
Appréciation
4 étoiles (2 votes)

Moyenne des votes : 4 étoiles

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
2 votes4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Ouvrage culte de la critique cinématographique, Cinéma développe des thèmes nouveaux. Comment appréhender les images et les signes tels qu'ils apparaissent au cinéma ?
Philosophe empirique, Deleuze part de la classification des images et des signes établie par l'américain Peirce, à laquelle il confronte le concept bergsonien d'Image-mouvement et plus exactement celui d'Image-temps, comme expression de l'image cinématographique. Essai de classification, cet ouvrage joue sur les contrastes et les différences existant entre les grandes inventions et compositions des auteurs de cinéma, véritables penseurs à part entière au même titre que les peintres, les architectes ou les musiciens. Il faut montrer comment la pensée opère avec les signes optiques et sonores de l'image-mouvement, et aussi d'une image-temps plus profonde, pour produire parfois de grandes oeuvres. Ainsi Deleuze résume-t-il son ambition. --Florent Mazzoleni

Quatrième de couverture :
Cette étude n'est pas une histoire du cinéma, mais un essai de classification des images et des signes tels qu'ils apparaissent au cinéma. On considère ici un premier type d'image, l'image-mouvement, avec ses variétés principales, image-perception, image-affection, image-action, et les signes (non linguistiques) qui les caractérisent. Tantôt la lumière entre en lutte avec les ténèbres, tantôt elle développe son rapport avec le blanc. Les qualités et les puissances tantôt s'expriment sur des visages, tantôt s'exposent dans des " espaces quelconques ", tantôt révèlent des mondes originaires, tantôt s'actualisent dans des milieux supposés réels. Les grands auteurs de cinéma inventent et composent des images et des signes, chacun à sa manière. Ils ne sont pas seulement confrontables à des peintres, des architectes, des musiciens mais à des penseurs. Il ne suffit pas de se plaindre ou de se féliciter de l'invasion de la pensée par l'audio-visuel ; il faut montrer comment la pensée opère avec les signes optiques et sonores de l'image-mouvement, et aussi d'une image-temps plus profonde, pour produire parfois de grandes oeuvres.

Voir le site internet de l'éditeur Editions de Minuit

> Du même auteur :

> Sur un thème proche :

Après Deleuze: Philosophie et esthétique du cinéma

Après Deleuze (1997)

Philosophie et esthétique du cinéma

Collectif

Sujet : Théorie

Cinéma et sémiotique : Deleuze en question

Cinéma et sémiotique (2015)

Deleuze en question

de Anne Dymek

Sujet : Théorie

Deleuze et le cinéma: L'armature philosophique des livres sur le cinéma

Deleuze et le cinéma (2012)

L'armature philosophique des livres sur le cinéma

de Jean-Michel Pamart

Sujet : Théorie

Deleuze au cinéma : Une introduction à l'empirisme supérieur de l'image-temps

Deleuze au cinéma (2011)

Une introduction à l'empirisme supérieur de l'image-temps

de Serge Cardinal

Sujet : Théorie

Gilles Deleuze : Voir, parler, penser au risque du cinéma

Gilles Deleuze (2008)

Voir, parler, penser au risque du cinéma

de Dork Zabunyan

Sujet : Théorie

(c)2014-2017  Livres-Cinema.info   •