MENU   

« Flux cinématographiques »

Cinématographie des flux

Couverture du livre Flux cinématographiques par Didier Coureau

AmazonFnac
PriceMinister
Amazon

de Didier Coureau

Type
Essais
Sujet
Théorie
Mots Clés
esthétique, art, poésie, pluralité, théorie, Marguerite Duras, Alain Resnais, avant-garde
Année d'édition
2010
Editeur
L'Harmattan
Collection
Esthétiques
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 196 pages • 19,00 €
13,5 x 21,5 cm
Egalement disponible en format eBook.
ISBN
978-2-296-11887-4
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
L'esthétique cinématographique - des avant-gardes du muet (Epstein, Dulac, Man Ray) aux grands réalisateurs modernes et contemporains tels que Godard ou Marker - est liée, au-delà de toute tentative arbitraire de fixation ou de fragmentation du film, dans son essence même, à l'idée de flux visuels et sonores. A travers ses propres flux constitutifs, le cinéma peut à son tour donner à percevoir une pluralité de flux, actuels (naturels ou artificiels), virtuels (oniriques, imaginaires, mentaux), mieux que ne le peuvent les autres arts, mais en interrelation étroite avec certains d'entre eux. Dans la présente approche, arts plastiques et poésie sont ainsi très présents. Sept flux d'une théorie esthétique du cinéma, comme dans l'image écrite (Duras) et visuelle (Resnais) des " sept branches de l'estuaire en delta de la rivière Ota " de la " géophilosophie " d'Hiroshima mon amour. Sept flux - Flux-Temps, Flux-Monde, Flux-Absence, Flux-Communication, Flux-Rêve, Flux-Esprit, Flux-Imperceptible - au-delà du régime cristallin de l'image (Deleuze), entre le cristal et la fumée (Atlan), qui créent un champ d'intensité entre destruction et création, en une matérialisation métaphorique des flux mêmes de la pensée, jusqu'à la limite que constituerait la dissipation des flux filmés, et des flux filmiques, dans les tourbillons de la vertigineuse image noire appelée de ses voeux par Marguerite Duras.

Biographie de l'auteur :
Didier Coureau est Maître de conférences (HDR) en études cinématographiques à l'Université Stendhal de Grenoble. Spécialiste en esthétique du cinéma, et de l'oeuvre de J-L Godard (thèse sur la " complexité esthétique " dans ses films 1990-1995), il a publié de nombreux articles, notamment dans la collection " Etudes cinématographiques " (Minard/Lettres Modernes) et dans les revues CinémAction, Contre Bande, Murmure.

Voir le site internet de l'éditeur L'Harmattan

> Du même auteur :

Un cinéma de poésie

Un cinéma de poésie (2015)

Collectif dir. Didier Coureau

Sujet : Théorie

Raymond Depardon:L'immobilité et le mouvement du monde

Raymond Depardon (2014)

L'immobilité et le mouvement du monde

Collectif dir. Didier Coureau

Sujet : Réalisateur > Raymond Depardon

> Sur un thème proche :

Futurs de l'obsolescence:Essai sur la restauration du film d'artiste

Futurs de l'obsolescence (2018)

Essai sur la restauration du film d'artiste

de Enrico Camporesi

Sujet : Théorie

La critique d'art à l'écran: Les arts plastiques

La critique d'art à l'écran (2018)

Les arts plastiques

Collectif dir. Dominique Vaugeois et Sylvain Dreyer

Sujet : Théorie

La Capture de mouvement: ou le remodelage de l'invisible

La Capture de mouvement (2014)

ou le remodelage de l'invisible

Collectif

Sujet : Théorie

L'Esthétisation de l'art : Art contemporain et cinéma

L'Esthétisation de l'art (2014)

Art contemporain et cinéma

de Dominique Chateau

Sujet : Théorie

Le Cinéma saturé: Essai sur les relations de la peinture et des images en mouvement

Le Cinéma saturé (2012)

Essai sur les relations de la peinture et des images en mouvement

de Alain Bonfand

Sujet : Théorie

12779 livres recensés   •   (c)2014-2019  Livres-Cinema.info   •