MENU   

« Almodovar, les femmes et les chansons »

Couverture du livre Almodovar, les femmes et les chansons par Jean-Max Méjean

AmazonFnac
PriceMinister

de Jean-Max Méjean

Type
Etudes
Sujet
RéalisateurPedro Almodóvar
Mots Clés
Pedro Almodóvar, musique, femme, chanson
Année d'édition
2011
Editeur
L'Harmattan
Collection
Audiovisuel et communication
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 93 pages • 11,00 €
13 x 21 cm
ISBN
978-2-296-54381-2
Appréciation
4 étoiles (1 vote)

Moyenne des votes : 4 étoiles

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
1 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
C'est un secret pour personne : Pedro Almodovar est, entre autres, passionné par les femmes et par la musique, et notamment les chansons. Il fallait se pencher sur son oeuvre par le biais de celles qui l'ont inspiré, qu'il s'agisse des femmes (et elles foisonnent, actrices, inconnues, chanteuses, et jusqu'à sa propre mère), des chansons ou des musiques inoubliables pour illustrer ses films, rejoignant à ce point les maîtres comme Fellini avec Nino Rota ou Alfred Hitchcock avec Bernard Herrmann. Sans aller jusqu'à l'extrême comme le fit Jacques Demy, Pedro Almodovar sème ainsi dans ses films des chansons, souvent empruntées au répertoire international de la variété, les remettant quelquefois à la mode, et surtout en faisant mouche à chaque fois. C'est dire encore une fois l'importance de la chansonnette dans notre société qui ne peut plus se concevoir sans la zik. Il est nécessaire aussi de se demander comment un auteur aussi volontairement kitsch et provocateur a pu acquérir cette notoriété internationale, avec des scénarios complètement alambiqués et improbables, des sacs de noeuds inspirés des plus mauvais romans photos. Peut-être parce que le monde entier avait envie d'un cinéma léger et troublant comme ces chansons d'amour dans lesquelles l'interprète, accompagné d'une musique sirupeuse, met son coeur à nu, plus que son coeur : quelquefois ses tripes. Découvrons-les au cours de cette lecture pour se rendre compte qu'il faut souvent de la musique (et des chansons) avant toute chose...

Biographie de l'auteur :
Jean-Max Méjean est docteur de troisième cycle en Littérature française, docteur d'État en Sciences des textes et documents. Auteur de Fellini, un rêve, une vie, paru en 1997 aux éditions du Cerf, collection 7e Art et de livres sur Woody Allen, Pedro Almodovar et Emir Kusturica chez Gianni Gremese. Collabore à deux revues, Jeune Cinéma et (iletaitunefoislecinema.com). Il a dirigé de nombreux ouvrages collectifs sur le cinéma, notamment Fellinicittà paru en 2009 (La Transparence).

Voir le site internet de l'éditeur L'Harmattan

> Du même auteur :

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

12424 livres recensés   •   (c)2014-2018  Livres-Cinema.info   •