MENU   

« Le Montage au cinéma »

Couverture du livre Le Montage au cinéma par Dominique Villain

AmazonFnac
PriceMinister

de Dominique Villain

Type
Ouvrage didactique
Sujet
TechniqueMontage
Mots Clés
montage, histoire du cinéma, Jean-Luc Godard, Orson Welles, Sergueï Eisenstein, David W. Griffith, Jean Rouch
Année d'édition
2001
Editeur
Cahiers du cinéma
Collection
Essais
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 157 pages • 19,95 €
15 x 21 cm
ISBN
978-2-86642-079-6
Appréciation
4 étoiles (1 vote)

Moyenne des votes : 4 étoiles

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
1 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
A travers l'agencement de différents éléments de connaissance - pratique personnelle, rencontres, entretiens, lectures et visionnement de films - Dominique Villain fait entrevoir ce qui se passe dans la pénombre de la salle de montage. Elle invite, d'autre part, le lecteur à parcourir l'histoire du cinéma à partir de l'idée de liberté qui signe, selon elle, les grands noms du montage : Griffith, Eisenstein, Welles, Rouch, Godard.

Quatrième de couverture :
Cent ans de cinéma, et pas tout à fait cent ans de montage. D'ailleurs, comment cela a-t-il commencé, le montage, par hasard ou par nécessité ? Et les monteurs, ont-ils jamais joué un autre rôle que celui de "professionnels de la profession" soucieux de leur pouvoir ? Est-ce qu'il leur arrive d'improviser, d'inventer, à la table de montage ? Et pourquoi, parmi les cinéastes, y a-t-il ceux qui adorent le montage, et ceux qui le détestent ? Pourquoi cette force des affects vis-à-vis d'une des opérations - la dernière, très différente il est vrai, du tournage - les plus rigoureuses de la fabrication des films ? Opération matérielle et intellectuelle, modeste et ambitieuse à la fois, paradoxale déjà : couper, coller la pellicule, et recréer le « ruban de rêves » dont a parlé Orson Welles. A travers l'agencement de différents éléments de connaissance pratique personnelle, rencontres, entretiens, lectures et visionnement de films - Dominique Villain fait entrevoir ce qui se passe dans la pénombre de la salle de montage. Elle invite, d'autre part, le lecteur à parcourir l'histoire du cinéma à partir de l'idée de liberté qui signe, selon elle, les grands noms du montage : Griffith, Eisenstein, Welles, Rouch, Godard.

Biographie de l'auteur :
Dominique Villain, après son passage à l'IDHEC, devient monteuse de cinéma et de télévision. Elle enseigne le cinéma (montage, esthétique du film) à l'Université de Paris VIII.

Voir le site internet de l'éditeur Cahiers du cinéma

> Du même auteur :

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

12487 livres recensés   •   (c)2014-2018  Livres-Cinema.info   •