MENU   

« Chantal Akerman »

Autoportrait en cinéaste (livre + DVD)

Couverture du livre Chantal Akerman par Chantal Akerman

AmazonFnacRakuten/PriceMinister

de Chantal Akerman

Type
Autobiographies
Sujet
RéalisateurChantal Akerman
Mots Clés
Chantal Akerman, réalisateur, Belgique
Année d'édition
2004
Editeur
Cahiers du cinéma
Collection
Beaux Livres
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 192 pages • 49,95 €
22,5 x 26 cm
ISBN
978-2-86642-385-8
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
" On me dit ce serait bien pour le lecteur, le spectateur qu'il comprenne à demi-mot, et à mi-voix pourquoi tu commences par une tragi-comédie où tu joues toi-même. Puis pourquoi tu t'en détournes apparemment pour aller vers des films expérimentaux et muets. Pourquoi ceux-là à peine achevés de l'autre côté de l'océan, tu reviens par ici et à la narration. Pourquoi tu ne joues plus et que tu fais une comédie musicale. Pourquoi tu fais des documentaires et puis que tu adaptes Proust. Pourquoi tu écris aussi, une pièce, un récit. Pourquoi tu fais des films sur la musique. Et enfin à nouveau une comédie. Puis aussi depuis quelque temps tu fais des installations. Sans vraiment te prendre pour une artiste. À cause du mot artiste... " (Chantal Akerman) C'est par ces mots que Chantal Akerman ouvre son " autoportrait en cinéaste " où elle dévide le fil conducteur de son œuvre, de sa vie, comme elle monterait un film, avec des extraits de scénarios, photos de plateau et textes de travail pour films en devenir, souvenirs de famille, photos de repérage, séquences de photogrammes. Elle écrit et raconte : son œuvre est un récit, ses films ont d'abord été des textes. Journal intime, journal de bord, introspection sans complaisance d'une cinéaste au travail, dans l'angoisse immédiate de la sortie de son dernier film Demain on déménage, dans l'inquiétude permanente de la sincérité de son rapport au cinéma. Ainsi les livres, les films, de tous formats, pour le cinéma, la télévision, en pellicule et en vidéo, pour les salles, pour les musées ou dans les circuits du film expérimental, documentaires ou comédies, les installations vidéo, toutes les formes d'expression en apparence si diverses de Chantal Akerman s'organisent-elles autour de la vision - textes et images étroitement mêlés - qu'en ressent aujourd'hui leur auteur. La dernière partie de l'ouvrage est composée de regards divers et multiples posés sur l'œuvre de Chantal Akerman, à travers une quarantaine de textes, écrits, film à film, tant par des critiques de cinéma ou critiques d'art, que par des cinéastes ou artistes, français, belges ou américains, des collaborateurs de la cinéaste ou acteurs : J. M. Frodon, B. Mangolte, P Azoury, G. van Sant, T. Haynes, V. Dieutre, B. Lehman, C. Boltanski, J. Bergstrom, D. Paini, J. Aubenas, S. Testud, A. Clément, L. Adler, F. Nouchi, C. Beghin, F. Bonnaud, C. Champetier, J. Mandelbaum, L. Cooke... Un DVD est inséré dans le livre avec deux films de Chantal Akerman : Saute ma ville et Hotel Monterey.

Biographie de l'auteur :
Chantal Akerman est née à Bruxelles en 1950 dans une famille juive, venue de Pologne et marquée par la déportation et le génocide. Elle ne cessera d’être travaillée par une géographie qui la mène d’Est en Ouest de la Pologne à Bruxelles, Paris, New York et retour, et par une histoire dont elle a conscience d’être un passeur. Depuis Saute ma ville son premier court métrage en 1968, elle a réalisé une quarantaine de films de tous formats, pour le cinéma, la télévision, en pellicule et en vidéo, pour les salles, pour les musées ou dans les circuits du film expérimental. Elle est reconnue internationalement comme auteur et artiste dès ses premiers longs métrages, Je tu il elle en 1974 et Jeanne Dielman en 1975. Après Les Rendez-vous d’Anna, elle recherche de nouvelles formes d’expression, accepte des travaux de commande, travaille pour la télévision, aborde avec autant de bonheur la comédie (Golden eighties, Un divan à New York, Demain on déménage) que le documentaire (D’est, Sud, De l’autre côté), voire l’adaptation (La Captive). A partir de 1992 où elle accepte la commande du musée d’art contemporain de Boston, elle réalise également des installations multimédia dont la première Bordering on fiction ; Chantal Akerman’s D’est fait le tour du monde, et devient une œuvre culte. Aujourd’hui, elle alterne films et productions muséales. Demain on déménage son dernier film sort en salles en mars 2004. La galerie Marianne Goodman présentera sa dernière création multimédia au moment où le Centre Pompidou programmera la rétrospective fin avril 2003.

Voir le site internet de l'éditeur Cahiers du cinéma

> Du même auteur :

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.
Un livre sur fond de couleur beige est un livre est un livre édité en langue anglaise.

14172 livres recensés   •   (c)2014-2020  Livres-Cinema.info   •