MENU   

« Censure et cinéma en France »

Couverture du livre Censure et cinéma en France par Collectif

AmazonFnac
Rakuten/PriceMinister
Amazon

Collectif

Type
Etudes
Sujet
Sociologie
Mots Clés
censure, France
Année d'édition
2020 (30 octobre 2020)
Editeur
LettMotif
Collection
Darkness, censure et cinéma
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 456 pages • 29 €
13 x 21 cm
Egalement disponible en format eBook.
ISBN
978-2-36716-287-4
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Sixième volume de la collection Darkness consacrée à la censure au cinéma. Cet ouvrage a pour ambition de compléter les développements déjà proposés dans les volumes précédents, en offrant la parole aux observateurs de la classification mais aussi à de nombreux acteurs, passés et actuels. Si Françoise Tomé donne un point de vue qui confirme la méthodologie de la Commission qu'elle préside depuis le mois de mars 2019, c'est-à-dire le respect et l'appréciation d'une oeuvre dans son intégralité et non l'examen individuel des séquences qui la composent, les confidences de ses prédécesseurs témoignent de la permanence de cette approche très française. Jean-François Mary en 2013, Edmond Honorat en 2011 et Sylvie Hubac en 2010 ne disent effectivement pas autre chose. [... ] Bon nombre de films y sont évoqués parmi lesquels Emmanuelle 2, considéré à l'époque comme "pornographique dans ses intentions" ; Mad Max, au parcours chaotique raconté par Fernand Garcia dans un descriptif incroyable ; ou Massacre à la tronçonneuse dont les difficultés d'exploitation sont rappelées par René Chateau qui nous parle également de Zombie ou encore de l'un des tout premiers pornos gay exploités en salles. Vingt-sept ans après notre entretien, Jean-François Théry a accepté de faire un bilan et de dire tout haut ce qu'il pense du maintien d'un contrôle des films de cinéma. Aujourd'hui membre du Conseil supérieur de l'audiovisuel, Jean-François Mary a également souhaité poser un regard critique sur sa présidence. Cet opus révèle aussi des anecdotes surprenantes. Si Albert Montagne présente avec malice la carrière censoriale du regretté Jean-Pierre Mocky, Eric Peretti s'arrête sur celle moins connue de Philippe Vallois qui, paradoxalement, doit un peu à la censure le plaisir de faire des films. [... ] Et si la réglementation du cinéma en France était finalement l'un des seuls moyens efficaces pour limiter les dégâts, pour éviter la castration des idées, leur suppression, la pandémie des films consensuels et sans saveur, la pusillanimité de la production et de la distribution, l'uniformisation de la programmation en salles et à la télévision, ainsi que les atteintes portées à l'intégrité des oeuvres ?

Egalement en édition reliée : ISBN 9782367162881

Voir le site internet de l'éditeur LettMotif

> Sur un thème proche :

14745 livres recensés   •   (c)2014-2020  Livres-Cinema.info   •