MENU   

« La mise en scène au cinéma »

Couverture du livre La mise en scène au cinéma par Yannick Rolandeau

AmazonFnac
PriceMinister

de Yannick Rolandeau

Type
Essais
Sujet
Théorie
Mots Clés
théorie, réalisation, Nouvelle Vague, histoire du cinéma, Stanley Kubrick, Dario Argento
Année d'édition
2010
Editeur
Aléas
Collection
Cinéma
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 344 pages • 15,00 €
15 x 21 cm
ISBN
978-2-84301-268-6
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Sous un titre anodin se cache un essai décapant sur le cinéma !
Dans un style simple et précis, La mise en scène au cinéma aborde les questions les plus récurrentes sur le 7ème Art. De la valeur esthétique au cinéma engagé, du Beau et de l’agréable, des films de divertissement aux films “d’Hauteur”, de la représentation du sexe et de la violence à la quête du sens, de la série A à la série Z, de Stanley Kubrick à Dario Argento, du cadrage au son en passant par la lumière et l’adaptation, l’auteur propose une relecture fracassante de l’histoire du cinéma en s’appuyant concrètement sur les œuvres. Faisant fi de tout moralisme et de tout catéchisme (engagement politique, idéologique, social, humaniste etc.), l’essai remet en cause la Nouvelle Vague et de nombreux cinéastes considérés comme culte (Eastwood, Lynch, Burton, Hitchcock, Tarantino...), passant au crible les cinquante dernières années durant lesquelles le cinéma a connu un bouleversement sans précédent (mode sociale, querelles de chapelles, rouages économiques).
Cet essai offre une belle mais mouvementée promenade dans les contrées esthétiques du 7ème Art et tente de redonner sens et vigueur au discours critique ainsi qu’une réflexion sur la société dans laquelle nous vivons. Non dénué d’humour, ce livre fera grincer bien des dents !

Biographie de l'auteur :
Yannick Rolandeau est scénariste, cinéaste, enseignant aux Ateliers de l'Image et du Son (Marseille), auteur du Le cinéma de Woody Allen (Aléas) et collaborateur à la revue littéraire L'Atelier du roman (Flammarion-Boréal) où écrivent, entre autres, des personnalités comme Milan Kundera, Benoît Duteurtre, Lakis Proguidis et Arrabal.

Voir le site internet de l'éditeur Aléas

> Du même auteur :

> Sur un thème proche :

La Mise en scène

La Mise en scène (2000)

Collectif dir. Jacques Aumont

Sujet : Théorie

Désirs de Rue: L'urbain, une matrice pour un nouveau cinéma

Désirs de Rue (2019)

L'urbain, une matrice pour un nouveau cinéma

de Hakim Boulouiz

Sujet : Théorie

Nouvelle Vague, Nouveaux Rivages:Permanences du récit au cinéma (1950-1970)

Nouvelle Vague, Nouveaux Rivages (2001)

Permanences du récit au cinéma (1950-1970)

Collectif dir. Jean Cléder et Gilles Mouëllic

Sujet : Théorie

Fissures:Théorie critique du film et de l'histoire du cinéma d'après Siegfried Kracauer

Fissures (2017)

Théorie critique du film et de l'histoire du cinéma d'après Siegfried Kracauer

de Edouard Arnoldy

Sujet : Théorie

Les Âges du cinéma: Trois parcours dans l'évolution des représentations filmiques

Les Âges du cinéma (2003)

Trois parcours dans l'évolution des représentations filmiques

de Maxime Scheinfeigel

Sujet : Théorie

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

12919 livres recensés   •   (c)2014-2019  Livres-Cinema.info   •