MENU   

« Un cinéma d'après l'antique »

Du culte de l'Antiquité au nationalisme dans la production muette italienne

Couverture du livre Un cinéma d'après l'antique par Natacha Aubert

AmazonFnac
PriceMinister

de Natacha Aubert

Type
Etudes
Sujet
GenreHistorique
Mots Clés
peplum, cinéma italien, cinéma muet, film historique, histoire du cinéma, Histoire du monde
Année d'édition
2009
Editeur
L'Harmattan
Collection
Les Temps de l'image
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 336 pages • 34,00 €
15,5 x 24 cm
ISBN
978-2-296-09949-4
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Entre 1900 et 1930, le cinéma italien a produit plus de cent cinquante films mettant en scène l'Antiquité ou s'en inspirant, ce qui a fait logiquement de l'Italie - eu égard à sa propre histoire - le pays le plus engagé dans ce domaine. A la suite du succès des Cabiria, Derniers Jours de Pompéi et autres Quo Vadis ? qui ont marqué durablement l'histoire du cinéma mondial, cette production s'est multipliée et a porté fréquemment à l'écran des sujets empruntés aux mêmes sources, jusqu'à un épuisement apparent de ses thèmes d'inspiration et de son impact sur le public. Mais la vague du "péplum" des années cinquante et soixante se situera clairement dans la ligne de cette expérience fondatrice. Cependant, adapter l'Antiquité à l'écran obéit à des motivations qui ne sont pas seulement d'ordre artistique ou commercial. Dans une Italie alors fraîchement unifiée, mais bientôt affaiblie par sa participation à la Première Guerre mondiale, le recours à la Rome antique permettait une identification commune à un glorieux passé qu'il était tentant pour beaucoup d'invoquer. Ainsi le rappel d'événements comme les guerres puniques justifiera-t-il les visées de la Péninsule sur le nord de l'Afrique. La diffusion des films à l'étranger donnait du même coup au reste du monde l'image d'une Italie forte et conquérante. Les réactions qu'ils suscitaient étaient empreintes d'un nationalisme latent ou affirmé, qui à partir des années vingt trouvera dans le fascisme mussolinien sa voie et ses limites. A l'évidence, le recours à l'Antiquité reflète les préoccupations du présent. Nourrie de références et appuyée sur une filmographie de 157 titres, cette étude novatrice en fait, parmi d'autres mérites, une éclairante démonstration.

Biographie de l'auteur :
Natacha Aubert est docteure en études cinématographiques et audiovisuelles de l'Université Paris III - Sorbonne Nouvelle. Historienne indépendante, elle poursuit notamment ses travaux sur la réception de l'Antiquité au cinéma. Elle assume des charges d'enseignement dans différentes universités helvétiques et collabore à des publications historiques.

Voir le site internet de l'éditeur L'Harmattan

> Sur un thème proche :

Le Péplum italien (1946-1966): Grandeur et décadence d'une antiquité populaire

Le Péplum italien (1946-1966) (2012)

Grandeur et décadence d'une antiquité populaire

de Florent Fourcart

Sujet : Genre > Historique

Le Péplum, et après?:l'Antiquité gréco-romaine dans les récits contemporains

Le Péplum, et après? (2016)

l'Antiquité gréco-romaine dans les récits contemporains

de Vivien Bessières

Sujet : Genre > Historique

Le Péplum, et après?:l'Antiquité gréco-romaine dans les récits contemporains

Le Péplum, et après? (2016)

l'Antiquité gréco-romaine dans les récits contemporains

de Vivien Bessières

Sujet : Genre > Historique

Péplum: L'Antiquité spectacle

Péplum (2012)

L'Antiquité spectacle

Collectif dir. Hélène Lafont-Couturier

Sujet : Genre > Historique

12827 livres recensés   •   (c)2014-2019  Livres-Cinema.info   •