MENU   

« Henri Alekan »

L'Enfant des lumières

Couverture du livre Henri Alekan par Pierre-Alexandre Schwab

AmazonFnac
PriceMinister

de Pierre-Alexandre Schwab

Type
Biographies
Sujet
PersonnalitéHenri Alekan
Mots Clés
Henri Alekan, opérateur, photographie, Jean Cocteau, directeur de la photo
Année d'édition
2012
Editeur
Hermann
Collection
Vert Paradis
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 122 pages • 13,50 €
14 x 21 cm
ISBN
978-2-7056-8358-0
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
On m'a raconté un jour l'histoire d'un enfant émerveillé, en vacances dans le petit port de Villefranche-sur-Mer, par la transformation du port, en effets de nuit, et par la métamorphose d'un paysage ébloui sous les arcs électriques d'une scène que tournait alors une compagnie américaine. Ce jeu de lumières lui paraissait magique et prodigieux. Il avait la sensation étrange que c'était là son futur métier. Oui, l'enfant des lumières est devenu un grand chef opérateur. Que seraient des films cultes comme La Belle et la Bête de Jean Cocteau ou Les Ailes du désir de Wim Wenders sans les somptueuses images d'Henri Alekan ? Pierre-Alexandre Schwab retrace la carrière exceptionnelle de celui qu'il considère comme «le plus baudelairien des chefs opérateurs». Des tout premiers pas d'Alekan, aux côtés de son maître Eugen Schüfftan, jusqu'à l'âge de la maturité où l'artiste met en pratique ses conceptions picturales et musicales de la lumière, en collaborant avec les plus grands cinéastes, l'auteur nous fait Traverser soixante-dix ans de vie créative, de Marcel Carné à Amos Gitaï, en passant par René Clément, William Wyler, Abel Gance, Joseph Losey ou Raúl Ruiz. A la fois, discret et modeste, exigeant et rigoureux, Henri Alekan était un créateur insatiable dans sa soif de découvertes et passionnément engagé dans la transmission de son art aux jeunes générations. Le livre est accompagné d'entretiens inédits avec Jean Douchet, Dominique Delouche et Jean-Louis Leconte.

Biographie de l'auteur :
Pierre-Alexandre Schwab est réalisateur, producteur et éditeur. Il a réalisé deux documentaires pour Canal Plus –Nouvelles du Front (Irak, 2003) et Mémoire pour la paix (Auschwitz, 2003) –, avant de créer sa société de production en décembre 2003. Il a également produit le film à sketches Psychoses avec notamment les réalisateurs Xavier Beauvois et Benoît Jacquot, et a réalisé le documentaire Night and Day avec Jean Douchet. Il prépare actuellement son premier long métrage intitulé Rayon vert.

Extrait :
Henri, l'enfant des lumières

J'adore la poix, la colle, le tire-fil : j'aime à entendre le tranchet passer dans le gras du cuir et le marteau tinter sur le veau neuf et la pierre bleue.

Jules Vallès, L'Enfant

Chef opérateur de La Belle et la Bête et des Ailes du désir, Henri Alekan est né à Paris, rue du Ruisseau, le 10 février 1909.

Le métier de chef opérateur est-il reconnu ? Longtemps les journalistes ne parlaient que du réalisateur et des acteurs ; aujourd'hui, beaucoup reconnaissent l'importance du chef opérateur et en font moins un technicien qu'un artiste. Faut-il rappeler au risque d'écrire un truisme qu'un film est le résultat d'une étroite collaboration ? Alekan est celui qui a le plus combattu en faveur de l'image de marque du chef opérateur et, au-delà, de tous ceux qui font d'un film une oeuvre d'art, et qui méritent au même titre que le réalisateur ou les acteurs d'êtres considérés comme des artistes : le cadreur, le décorateur, le costumier, le compositeur, etc.

Pour ne prendre qu'un exemple : le film de Cocteau, La Belle et la Bête (1945), n'aurait pas été le film mythique qu'il est aujourd'hui sans les images d'Henri Alekan, les décors de Christian Bérard, les costumes de Marcel Escoffier et la musique de Georges Auric. Cocteau en fait lui-même l'aveu tout en rendant à son équipe un bel hommage :

Il existe un style des contes de fées. Il est inimitable. Il importe de s'y soumettre. Il me fallait donc une équipe légère, attentive, capable de comprendre que le mystère a ses règles, que l'invraisemblable exige une vraisemblance. Mon premier soin fut de la réunir. Ensuite, le travail devenait une fête de famille, un arbre de Noël d'ombres et de lumières. Sans cette équipe, sans Bérard et sans Auric, je ne pouvais rien.

Henri Alekan est aussi le directeur de la photographie qui a le mieux contribué en France à l'écriture professionnelle de l'image. Dans un ouvrage magnifique sur la lumière, Des lumières et des ombres, il théorise son art (images à l'appui) avec un sens inné de la vulgarisation intelligente. Notre tâche ne sera pas de résumer ce qui a été si bien écrit par Alekan, mais de rendre compte de sa conviction selon laquelle le professionnel doit transmettre son savoir à discrétion. Alekan témoigne de l'attitude des chefs opérateurs dans les années 1930 :

Le métier était tenu rigoureusement secret par les anciens; je trouvais cela épouvantable. Ils se cachaient pour charger les appareils. Pour connaître les quelques petits «trucs» indispensables, on en était réduit à des stratagèmes.

Voir le site internet de l'éditeur Hermann

> Sur un thème proche :

Métier - Directeur de la photo: Quand les maîtres du cinéma se racontent

Métier - Directeur de la photo (2014)

Quand les maîtres du cinéma se racontent

de Mike Goodridge et Tim Grierson

Sujet : Technique > Cameraman

La Photo de cinéma: Suivi d'un dictionnaire de cent chefs opérateurs

La Photo de cinéma (1985)

Suivi d'un dictionnaire de cent chefs opérateurs

de René Prédal

Sujet : Technique > Cameraman

Ecrire par l'image : Directeurs et directrices de la photo

Ecrire par l'image (2019)

Directeurs et directrices de la photo

de Jean-Paul Figasso

Sujet : Technique > Cameraman

Masque et lumière

Masque et lumière (2006)

Collectif dir. Penny Starfield

Sujet : Théorie

L'Impériale de Van Su: Comment je suis entré dans le cinéma en dégustant une soupe chinoise

L'Impériale de Van Su (2007)

Comment je suis entré dans le cinéma en dégustant une soupe chinoise

de Raoul Coutard

Sujet : Personnalité > Raoul Coutard

Lumière !:Les secrets des plus grands directeurs de la photo

Lumière ! (2016)

Les secrets des plus grands directeurs de la photo

de Mike Goodridge et Tim Grierson

Sujet : Technique > Cameraman

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

13695 livres recensés   •   (c)2014-2019  Livres-Cinema.info   •