MENU   

« Le Cinéma selon Melville »

Couverture du livre Le Cinéma selon Melville par Rui Nogueira

AmazonPriceMinister

de Rui Nogueira

Type
Entretiens et Interviews
Sujet
RéalisateurJean-Pierre Melville
Mots Clés
Jean-Pierre Melville, réalisateur, cinéma français, filmographie, entretiens, Lino Ventura, Alain Delon, Jean-Paul Belmondo
Année d'édition
1996 (épuisé ou diffusion restreinte)
Editeur
Cahiers du cinéma
Collection
Petite bibliothèque
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Poche • 223 pages • 10,95 €
11 x 17 cm
ISBN
978-2-86642-176-2
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Prix littéraire du syndicat français de la critique de cinéma 1974 (alias prix Armand-Tallier).

Description de l'ouvrage :
Indépendant de la première heure, proche de Jean Cocteau, précurseur de la Nouvelle Vague, Jean-Pierre Melville est aussi et surtout un grand inventeur de formes qui a profondément renouvelé le cinéma de genre. Du Silence de la mer à Un flic, en passant par des chefs-d'œuvre comme Bob le Flambeur, Le Deuxième Souffle, L'Armée des ombres ou Le Cercle rouge, Melville invente un monde abstrait, mental, de plus en plus épuré, peuplé de figures incarnées par les stars de l'époque, Jean-Paul Belmondo, Lino Ventura, Alain Delon, qui influence durablement le cinéma d'aujourd'hui. Dans ces entretiens, faits par Rui Nogueira en 1970, et publiés en France juste après la mort du cinéaste, Jean-Pierre Melville revient sur chacun de ses films avec la plus grande exigence, parle de son métier et de son oeuvre avec toute la force que lui donne son entière liberté.
" Un créateur de cinéma doit être un témoin de son temps. Dans cinquante ans - j'y reviens - quand on verra tous mes films en trois jours, il faut que l'on se dise que le premier de ces films et le dernier ont incontestablement quelque chose en commun, soit au niveau du langage, soit au niveau du propos, et qu'à travers des histoires inventées, l'on retrouve toujours le même auteur, toujours le même bonhomme, avec toujours les mêmes couleurs sur sa palette. Il est essentiel que le dernier film ressemble au premier, absolument... Le créateur idéal est celui qui a forgé une oeuvre exemplaire, une oeuvre qui sert d'exemple. Non pas d'exemple de vertu ou seulement de qualité, non pas dans le sens où l'on dit quelqu'un exemplaire parce que tout ce qu'il fait est admirable, mais dans ce sens où ce qui est exemplaire pour un créateur, c'est que tout ce qu'il a conçu soit condensable en dix lignes de vingt-cinq mots chacune qui suffisent à expliquer ce qu'il a fait et ce qu'il était " Jean-Pierre Melville.

Voir le site internet de l'éditeur Cahiers du cinéma

Edition précédente

Le Cinéma selon Melville

> Du même auteur :

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

13727 livres recensés   •   (c)2014-2019  Livres-Cinema.info   •