MENU   

« L'Homme de la plaine »

Couverture du livre L'Homme de la plaine par Bernard Benoliel

AmazonFnac
PriceMinister

de Bernard Benoliel

Type
Etudes
Sujet
Un FilmL'Homme de la plaine, The Man from Laramie
Mots Clés
Anthony Mann, James Stewart, analyse
Année d'édition
2004
Editeur
Cahiers du cinéma
Collection
Les petits Cahiers
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 96 pages • 9,95 €
13,5 x 18,5 cm
ISBN
978-2-86642-396-4
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
L'Homme de la plaine (The Man from Laramie, 1955) impose Anthony Mann, comme l'un des plus remarquables cinéastes d'un genre-roi à Hollywood, et qui a presque l'âge du cinéma, le western. C'est la première fois qu'il s'essaye à un nouveau format : Le CinemaScope qui va s'avérer une dimension capitale de son art. Le film est pile le cinquantième de la " star " James Stewart et il s'agit de son cinquième (et dernier) western avec Anthony Mann. Avec L'Homme de la plaine, Mann peut bien avoir alors le sentiment d'un aboutissement : " Je voulais récapituler, en quelque sorte, mes cinq années de collaboration avec Jimmy Stewart. J'ai repris des thèmes et des situations en les poussant à leur paroxysme. " À la faveur de ce dernier tour de piste avec son acteur fétiche, Anthony Mann assume la perpétuation d'un genre classique tout en renouvelant son expression artistique dans cette période de l'après-guerre qui voit naître la modernité. L'Homme de la plaine rend compte d'une mutation en cours qui vaut aussi bien pour l'époque dans le film (la fin du XIXe siècle) que pour l'époque du film (les années cinquante). Mann ou la vision tragique de l'homme et du monde comme il va. Avec L'Homme de la plaine, Anthony Mann connaît sa première vraie reconnaissance critique en France. Dès sa sortie, André Bazin salue le film comme un chef-d'œuvre dans un article dithyrambique : " Beauté d'un western ", paru dans les Cahiers du cinéma. Suivront d'autres signatures comme celles d'Éric Rohmer, Jacques Rivette, Claude Chabrol, Jean-Luc Godard, qui sauront trouver chez le vieux maître des idées de cinéma quand leur tour viendra de faire du cinéma.

Biographie de l'auteur :
Bernard Benoliel a été critique aux Cahiers du cinéma et auteur d'articles sur le cinéma dans plusieurs revues et ouvrages collectifs ; il est responsable de l'Action culturelle à la Cinémathèque française et Délégué général du festival " Entre Vues " de Belfort depuis 2001. Il écrit pour la revue Cinéma.

Voir le site internet de l'éditeur Cahiers du cinéma

> Du même auteur :

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

13009 livres recensés   •   (c)2014-2019  Livres-Cinema.info   •