MENU   

« Le garçon incassable »

Couverture du livre Le garçon incassable par Florence Seyvos

AmazonFnac
PriceMinister
Amazon

de Florence Seyvos

Type
Biographies
Sujet
RéalisateurBuster Keaton
Mots Clés
Buster Keaton, biographie, cinéma muet, burlesque, comique
Année d'édition
2013
Editeur
Editions de l'Olivier
Collection
(hors collection)
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 172 pages • 16,00 €
14 x 20 cm
Egalement disponible en format eBook.
ISBN
978-2-87929-785-9
Appréciation
3 étoiles (1 vote)

Moyenne des votes : 3 étoiles

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
1 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
«Ce matin, elle a la chambre d'hôtel pour elle toute seule. Elle est à Los Angeles.» Lorsqu'elle arrive à Hollywood pour y mener des recherches sur la vie de Buster Keaton, elle ne sait pas encore que son enquête va la conduire au plus près d'elle-même, réveillant le souvenir d'Henri, ce frère «différent» qui l'a accompagnée pendant toute sa jeunesse. Henri et Buster ont en partage une enfance marquée par des expériences physiques très brutales, une solitude inguérissable, une capacité de résistance aux pires épreuves, une forme singulière d'insoumission. Et une passion pour les trains. À travers leur commune étrangeté au monde (ne passent-ils pas tous deux pour des idiots ?), et cette fragilité qui semble les rendre invulnérables, Henri et Buster sont peut-être détenteurs d'un secret bouleversant. C'est ce mystère qu'éclaire Florence Seyvos dans ce roman dense et subtil. Florence Seyvos est née en 1967 à Lyon. Elle a passé son enfance dans les Ardennes et vit à présent à Paris. Écrivain, scénariste, Florence Seyvos est notamment l'auteur de Les Apparitions (L'Olivier, 1995), qui lui a valu le Goncourt du premier roman et le prix France Télévisions.

Revue de Presse :
C'est une fille inclassable qui a écrit Le Garçon incassable. Florence Seyvos a de solides bagages pleins de trésors, et fait son chemin mine de rien, depuis une vingtaine d'années... Une discrète narratrice se cache entre les pages du livre, comme entre deux portes. Lancée dans un voyage à Los Angeles, sur les traces de Buster Keaton, «L'Homme qui ne rit jamais», elle est aussi la soeur d'Henri, «en rit». Rire ou ne pas rire, parler ou se taire, ces questions demeurent sans réponse dans la tête de cette fille qui a choisi la transparence. Ses doutes quant au visage à afficher, sa tentation de l'invisibilité, ses injonctions de maîtrise de soi, insufflent au roman une magie presque spectrale. C'est elle, la véritable héroïne du livre, fille fragile en appui sur deux garçons incassables, forte femme épaulant deux gueules cassées. Chez Florence Seyvos, rien n'est jamais définitif, la silencieuse inversion des rôles est une question de survie. (Marine Landrot - Télérama du 1er mai 2013) Le créateur Buster Keaton, mort à 70 ans d'un cancer du poumon, aura été relégué au second plan par l'arrivée du cinéma parlant. Florence Seyvos, née en 1967, reste son admiratrice. L'auteur des Apparitions (L'Olivier, 1995, prix Goncourt du premier roman et prix France Télévisions) a écrit un roman singulier et poétique. Le ton est grave ou joyeux, selon les moments. La matière est vraie mais recomposée à l'aide de la mémoire. Henri va travailler dans un CAT (centre d'aide par le travail) et prendre goût à l'indépendance. Il entretient une passion, comme Buster Keaton, pour les trains. Que ressentent réellement l'acteur au flegme légendaire et le frère au rire trop fort ? On ne sait pas vraiment. Les deux hommes sont en inadéquation avec le monde environnant. Ça grince et ça gêne. On les pointe du doigt par admiration ou par moquerie. Ils sont opiniâtres et opaques. Et la romancière Florence Seyvos, elle qui préfère se perdre dans les rues plutôt que de demander son chemin à des inconnus, appartient à la même famille qu'eux. (Marie-Laure Delorme - Le Journal du Dimanche du 28 avril 2013) Buster Keaton, le roi de la chute, a été projeté dès son plus jeune âge par son père d'un bout à l'autre de toutes les scènes des Etats-Unis. Il s'est brisé étonnamment peu de membres au cours de sa vie passée à se jeter lui-même " dans les airs, dans le flot d'une cascade, du haut d'un immeuble, à travers un ouragan, sur une locomotive, à la poursuite de sa fiancée ". Le lien entre les deux hommes, c'est sans aucun doute leur " étrange détermination ", qui pousse l'un à vouloir à toute force mener son existence propre, l'autre à se prendre pour un projectile, lancé à travers un monde absurde. C'est sans doute là que gît leur " petit noyau réfractaire ", cette dimension irréfragable de soi, indifférente au temps qui passe, que Florence Seyvos traque dans ses (trop rares) livres... Retraçant ces deux destins, entre lesquels elle ne trace évidemment pas de signe d'égalité, Florence Seyvos marche sur deux fils, le burlesque et le tragique. Henri ne fait pas la différence entre les deux, Buster a toujours organisé leur collision, et c'est dans cet équilibre, cette double tension, que se déploie ce texte modeste et gracieux, superbement obstiné. (Raphaëlle Leyris - Le Monde du 9 mai 2013) Florence Seyvos raconte deux vies qui avancent dans le fracas du monde... C'est un beau roman, au style simple et proche du coeur, qui dit la façon dont chacun grandit dans le regard des autres, comme au cinéma. (Eric Libiot - L'Express, mai 2013) Où la romancière et scénariste de Noémie Lvovsky entrelace les destins de Buster Keaton et d'un garçon handicapé. Bouleversant... S'il est inventé, on voudrait qu'il existât. S'il existe, on voudrait qu'il fût inventé. Quel incroyable, énigmatique et bouleversant personnage. Sûr qu'il restera. On ne cherche même pas à savoir s'il appartient au monde réel ou à celui de l'imaginaire, si Florence Seyvos s'en souvient ou l'a rêvé. D'ailleurs, son livre beau et singulier se moque bien des classifications d'usage - sur la couverture, il n'est écrit ni «roman» ni «récit». Au lecteur de choisir... Tout commence en Côte d'Ivoire, à la fin des années 1970. La narratrice a 11 ans. Ses parents ont divorcé. Elle et son frère quittent la France avec leur mère, qui va vivre désormais avec un homme installé depuis longtemps en Afrique. Cet homme, lui aussi séparé, a en charge un fils handicapé de 9 ans, Henri, dont la mère est partie après l'avoir mis au monde... Et quand, d'un pas keatonien, il marche dans la rue avec sa soeur, il passe son bras autour de son cou, «en propriétaire». «Il est très fier, écrit Florence Seyvos. Nous boitons de concert. Sa main me broie l'épaule, son bras pèse une tonne. Je soupire. - Henri, tu me fais mal.» A nous, aussi. Mais c'est bon. (Jérôme Garcin - Le Nouvel Observateur du 16 mai 2013) L'auteur, Florence Seyvos, articule ces deux récits sans exagérer la symétrie. Elle ne peut expliquer sa fascination ni son affection pour ces deux êtres, elle se contente de les contempler, de s'exposer à leur mystère. Henri paraît toujours absorbé par quelque chose qui échappe à son entourage. De même, écrit-elle, Buster Keaton est «un jeune homme sur qui tout glisse, aussi résigné que résolu». Elle perçoit chez l'un et l'autre «un noyau réfractaire». On s'interroge : pourquoi leur inadéquation au monde dégage-t-elle une étrange beauté ? Serait-ce qu'elle met en lumière, comme autrefois le fou du roi, le manque de consistance et l'arbitraire des principes qui régissent la vie en ­société ? (Astrid de Larminat - Le Figaro du 30 mai 2013)

Voir le site internet de l'éditeur Editions de l'Olivier

> Sur un thème proche :

Buster Keaton: Les films, le style, les gags, les thèmes, textes et documents

Buster Keaton (1973)

Les films, le style, les gags, les thèmes, textes et documents

de Jean-Pierre Coursodon

Sujet : Réalisateur > Buster Keaton

Silent Echoes: Discovering Early Hollywood Through the Films of Buster Keaton

Silent Echoes (2000)

Discovering Early Hollywood Through the Films of Buster Keaton

de John Bengston
(en anglais)

Sujet : Réalisateur > Buster Keaton

Keaton et cie : Les burlesques américains du muet

Keaton et cie (1964)

Les burlesques américains du muet

de Jean-Pierre Coursodon

Sujet : Réalisateur > Buster Keaton

Harold Lloyd: Magic in a Pair of Horn-Rimmed Glasses

Harold Lloyd (2009)

Magic in a Pair of Horn-Rimmed Glasses

de Annette D'Agostino Lloyd
(en anglais)

Sujet : Acteur > Harold LLoyd

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.
Un livre sur fond de couleur beige est un livre est un livre édité en langue anglaise.

13727 livres recensés   •   (c)2014-2019  Livres-Cinema.info   •