MENU   

« Jean-Paul Belmondo »

Un demi-siècle de carrière, une palme d'or et la rage de vaincre

Couverture du livre Jean-Paul Belmondo par Oriane Oringer

AmazonFnac
Rakuten/PriceMinister

de Oriane Oringer

Type
Biographies
Sujet
ActeurJean-Paul Belmondo
Mots Clés
Jean-Paul Belmondo, acteur
Année d'édition
2011
Editeur
Exclusif
Collection
Privée
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 256 pages • 20,00 €
16 x 24 cm
ISBN
978-2-84891-102-1
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
On le croyait à bout de souffle, terrassé par son accident vasculaire cérébral : il se présente nu, face à son public, devant la caméra de Francis Huster, et triomphe à Cannes où il reçoit la Palme d'or pour l'ensemble de sa carrière. Et quelle carrière ! Plus de 100 films et pièces de théâtre... Plusieurs casquettes aussi : homme de scène, star de cinéma, producteur, directeur de théâtre et même président du syndicat des acteurs. Le tout ponctué de cascades éblouissantes, qui l'ont marqué tant dans nos esprits que dans sa chair. Homme des contrastes, Belmondo n'a jamais été là ou on l'attendait. Il a alterné, avec bonheur, les scénarios bondissants, les sagas historiques, les polars musclés et les drames intimes. Aussi à l'aise dans le costume d'époque de Cartouche que dans la soutane de Léon Morin prêtre, aussi convaincant dans le panache de Cyrano, l'humour grinçant de Kean que dans l'austérité froide de l'escroc de haut vol Stavisky, Belmondo a su manier, à la ville comme à la scène, avec la même aisance : la gouaille, l'esprit potache, le canular, le goût du risque et le coup de gueule. Homme de tribu, familiale et artistique, Jean-Paul Belmondo a toujours marché au sentiment et veillé à s'entourer de ses amis de la première heure. Revers de la médaille, chaque fois qu'il s'est senti trahi par un des siens, le patriarche a remis vigoureusement les pendules à l'heure. Bobo ou titi, guignolo ou magnifique, flic ou voyou, qu'importe : à la fin de l'envoi... il touche ! À la fois Scapin et Zorro, Belmondo pourfend les infidèles et se donne généreusement à ce public qui l'aime et le plébiscite, bien au-delà des limites de l'hexagone. L'acteur a commencé son parcours avec un bras d'honneur, dédié au jury du Conservatoire qui n'avait pas reconnu son talent, l'homme réitère aujourd'hui, face à la rumeur qui le dit sous l'emprise de sa dernière compagne, de 40 ans sa cadette. À 78 ans, Jean-Paul Belmondo est tout simplement heureux, amoureux et, précise-t-il, en possession de toutes ses facultés mentales. Quelle belle leçon de vie !

Extrait :
Un enfant de la balle

Le 9 avril 1933, accueilli par sa maman Madeleine, son papa Paul et son frère Alain, le petit Jean-Paul Belmondo ouvre grand les yeux. Ce Bélier ascendant Gémeaux n'a pas fini de faire parler de lui, ni de briller au firmament des étoiles !

Paul Belmondo est le fils d'un forgeron sicilien, exilé en Algérie, en raison de la crise économique. C'est au 25 de la rue Clauzel, à Mustapha, ville en pleine expansion qui sera rattachée à Alger en 1904, que le futur papa de l'acteur voit le jour.

Ses parents, d'origines piémontaise et sicilienne, l'élèvent avec son frère, Antoine, dans cet appartement modeste qu'ils occuperont jusqu'à la fin de leurs vies, au milieu des années 50.

Passionné de dessin, dès son plus jeune âge, Paul, né avec le don sculptural, façonne une tête de bouledogue dans un caillou, avec des outils fabriqués par son frère. II a 13 ans à peine.

Pendant 4 ans il suit à l'École des Beaux-Arts d'Alger les cours d'architecture. II dira plus tard avoir tiré grand profit de ces cours "qui lui permirent d'établir l'accord nécessaire de la sculpture à la construction qu'elle doit orner". Le soir, le jeune homme fréquente assidûment les cours de modelage.

Lorsque la Grande guerre survient, Paul Belmondo, très tôt recensé, part se battre. Blessé lors de la bataille de Saint Mihiel, près de Verdun, il doit être évacué.

Plus tard, une mutation comme dessinateur du Génie lui offre l'occasion de découvrir les merveilles du Musée de Naples.

Paul a une autre passion : le théâtre. C'est dans les coulisses où il se rend, après la lecture d'une pièce de Jacques Copeau, qu'un ami l'interpelle en criant son nom... Belmondo ! Belmondo !

Et Copeau de s'exclamer :

- Belmondo, quel nom splendide ce serait pour un comédien !

Voir le site internet de l'éditeur Exclusif

> Du même auteur :

Brigitte Bardot: A la rencontre de B.B.

Brigitte Bardot (2012)

A la rencontre de B.B.

de Oriane Oringer

Sujet : Acteur > Brigitte Bardot

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

14749 livres recensés   •   (c)2014-2020  Livres-Cinema.info   •