MENU   

« Le Cinéma espagnol »

250 films incontournables de la cinématographie hispanique et latino-américaine, du cinéma sonore à nos jours

Couverture du livre Le Cinéma espagnol par Antxon Salvador

AmazonFnacPriceMinister

de Antxon Salvador

Type
Encyclopédies
Sujet
PaysEspagne
Mots Clés
Espagne, sélection
Année d'édition
2011
Editeur
Gremese
Collection
Cinéma
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Relié • 280 pages • 39,90 €
22 x 23 cm
ISBN
978-88-7301-739-4
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Almodovar, Amenábar, Buñuel... mais aussi Bayona, Del Toro, Iñárritu : cet extraordinaire volume a le mérite de faire connaître, outre les productions des grands maîtres internationaux, d'autres cinéastes, d'autres histoires et genres cinématographiques qui - bien que (presque) totalement inconnus, pour nous ont, dans leur pays d'origine, attiré des millions de spectateurs dans les salles de cinéma, consacré des acteurs et actrices de talent, reflété des bouleversements politiques aux répercussions planétaires, porte des prix lors de compétitions prestigieuses et souvent influencé les styles et les thématiques des grands réalisateurs américains et européens. Fiche après fiche, ce livre raconte et synthétise - pour la première fois de manière aussi complète - le meilleur du cinéma en langue espagnole, plaçant côte à côte des films a but "commercial" et des films "engagés", les oeuvres des réalisateurs les plus reconnus et les débuts des jeunes espoirs du cinéma mexicain ou uruguayen, des films distribués en France et d'autres uniquement a l'étranger. Avec pour résultat, non seulement une multitude d'informations, d'images et de noms, mais un cadre d'ensemble culturel et artistique d'une exceptionnelle profondeur, qui met en lumière des oeuvres et des auteurs peu connus et enrichit d'un sens nouveau nombre de films célèbres, de L'Ange exterminateur a Tout sur ma mère, du Labyrinthe de Pan à L'Orphelinat, d'Amours chiennes à Mar adentro.

Extrait :
L'aventure appelée Le Cinéma espagnol commença par la découverte d'un vide éditorial, quelque chose d'insolite. La langue espagnole ne disposait pas de canon cinématographique qui rassemblât l'essentiel de sa production internationale. À la vaste bibliographie sur le cinéma espagnol, il manquait un titre qui abordât aussi le cinéma tourné en Amérique latine. Certains auteurs ont étudié en profondeur le cinéma latino-américain (Tierra en Trance, d'Alberto Elena et Marina Díaz López, en est un bon exemple) mais leur champ de vision est plus géographique que culturel ou linguistique (incluant le cinéma brésilien, mais pas espagnol). Donc si ce livre n'existait pas, il aurait fallu l'inventer.
Le but de cette anthologie est de mettre à la portée du spectateur - espagnol ou latino-américain, français ou japonais - les titres les plus significatifs qui ont été tournés en espagnol dans les pays qui composent la communauté hispanophone. Nous n'avons pas prétendu écrire un essai exhaustif sur toute la filmographie tournée en espagnol, mais élaborer une liste de longs-métrages remarquables qui, sans aucun doute, composent un vaste paysage culturel, avec les meilleurs films produits en espagnol des deux côtés de l'Atlantique.
Composer une liste de films est aussi passionnant que frustrant : personne ne sera jamais totalement d'accord avec les titres proposés ici. Chaque cinéphile a sa propre liste. Et chacun des membres de l'équipe de rédaction a dû renoncer à l'un de ses films préférés parce que nous avons décidé de nous imposer une limite de 250 titres. Pourquoi ce nombre ? Parce que c'était suffisamment large pour offrir une vision détaillée et suffisamment gérable pour tenir dans un livre à consulter facilement. Le découpage par pays fut une autre décision compliquée : combien de films espagnols et combien de films hispano-américains ? Un jugement de Salomon : la moitié de chaque. Cela peut paraître arbitraire, eurocentriste de surcroît, mais si l'on observe les prix internationaux remportés par les films de ces deux grands groupes, le jugement de Salomon s'avère juste. Dans le groupe hispano-américain, il semblait logique que les pays dotés d'une plus grande production aient plus de titres. Ainsi, le Mexique (qui vécut l'âge d'or du cinéma dans les années trente et quarante) et l'Argentine (encore sur le podium de notre culture) sont les pays qui fournissent le plus de films. Ensuite vient Cuba, qui sut se former une voix et une identité qui lui sont propres. Le Venezuela, la Colombie, le Chili, le Pérou, la Bolivie, l'Uruguay et l'Équateur fournirent les rares joyaux de leurs maigres filmographies.

(...)

Antxon Salvador

Voir le site internet de l'éditeur Gremese

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

12884 livres recensés   •   (c)2014-2019  Livres-Cinema.info   •