MENU   

« L'Attrait des nuages »

Couverture du livre L'Attrait des nuages par Dominique Païni

AmazonPriceMinister

de Dominique Païni

Type
Etudes
Sujet
TechniqueEsthétisme
Mots Clés
décors, esthétique, théorie
Année d'édition
2010 (épuisé ou diffusion restreinte)
Editeur
Yellow Now
Collection
Côté cinéma
Langue
français
Taille relative de ce livreTaille d'un livre de poche 11x18cmTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 77 pages • 9,70 €
11,5 x 16 cm
ISBN
978-2-87340-258-7
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
On ne saurait expliquer l'attrait des nuages, l'attirance pour leur processus de formation, pour leur réalité physique, leur apparence changeante, pour l'énigme de leur disparition et leur géométrie capricieuse. Ils ont nourri la curiosité depuis les débuts de l'humanité ; ils occupent optiquement l'oisiveté, inquiètent l'inlassable goût pour le «grand beau temps» ; ils peuvent détourner l'attention du sujet central d'un tableau ou des prouesses du personnage central d'un film. Ils sont sans doute liés à l'obsession météorologique : connaître «le temps qu'il fera» participe du penchant pour l'organisation, pour la programmation du quotidien. Ravissent-ils par la séduction de l'instabilité de leurs contours et de leurs ventosités en incessantes métamorphoses ou inquiètent-ils par l'augure de perturbations orageuses ? «Sans aucune description, directement, un nuage nous attire, un autre nous atterre» dit Gaston Bachelard. À travers l'étude de séquences empruntées à une dizaine de films classiques ou modernes, Dominique Païni s'attache à observer l'utilisation narrative et dramaturgique des nuages par Dreyer, Ford, Van Sant, Bergman, Renoir ou Godard, et l'apparition d'une obsession nuageuse chez le spectateur contemporain.

Biographie de l'auteur :
Dominique Païni a été programmateur du Studio 43, distributeur puis producteur (Straub et Huillet, Juliet Berto, Philippe Garrel) ; il a été directeur, successivement, des productions audiovisuelles et cinématographiques du musée du Louvre, de la Cinémathèque française et du Développement culturel du Centre Pompidou où il a organisé plusieurs grandes expositions (Hitchcock et l'art, Jean Cocteau sur le fil du siècle, Jean-Luc Godard). Aux éditions Yellow Now, il a dirigé, avec Patrick Leboutte et Guy Jungblut, Une encyclopédie des cinémas de Belgique (1990) et publié Conserver, montrer (1992) et l'Attrait de l'ombre (2007).Aux Cahiers du cinéma, il est l'auteur de le Cinéma, un art moderne (1997) et le Temps exposé. Le cinéma, de la salle au musée (2002).

Extrait :
à Hubert Damisch, forcément

«Le caractère des nuages est d'être léger et aérien dans la forme et dans la couleur ; et quoique le nombre des formes en soit infini, il est très à propos de les étudier et d'en faire choix d'après nature, quand un bon moment nous en présente de beaux. Si on veut les représenter minces, il faut les peindre en les confondant légèrement avec leur fond, surtout aux extrémités, ou comme s'ils étaient transparents ; et si l'on veut qu'ils soient épais, il faut que les reflets y soient ménagés, de manière que sans perdre leur légèreté, ils paraissent tourner et se lier, s'il est besoin, avec d'autres nuages qui leur seraient voisins. Les petits nuages sont souvent une petite manière et rarement un bon effet, à moins qu'étant près les uns des autres, ils ne paraissent tous ensemble ne faire qu'un seul objet.»

Roger de Piles
Cours de peinture par principes
Gallimard, Collection Tel, 1989

Je ne saurais expliquer mon attrait des nuages, mon attirance tant pour leur processus de formation que pour leur réalité physique, leur apparence changeante, pour l'énigme de leur disparition autant que pour leur géométrie capricieuse.
Mais c'est un fait, les nuages ont nourri depuis mon plus jeune âge ma curiosité. Ils ont occupé optiquement mes (rares) abandons à l'oisiveté ou à la distraction, ils ont inquiété mon inlassable goût pour le «grand beau temps», ils ont détourné fréquemment mon attention du sujet central, donc principal, d'un tableau de la Renaissance, ou des prouesses du personnage central, donc principal, d'un film classique. Les nuages sont sans doute liés à mon obsession météorologique : connaître «le temps qu'il fera» participe de mon penchant pour l'organisation, pour la programmation, pour la prévision dans ma vie quotidienne, dont j'aspire à ce qu'elle soit «bien occupée»...
Étrange action des nuages sur mon humeur et mon appétence vitale : me ravissent-ils par la séduction de l'instabilité de leurs contours et de leurs ventosités en incessantes métamorphoses ou m'inquiètent-ils par l'augure de perturbations orageuses ? «Sans aucune description, directement, un nuage nous attire, un autre nous atterre» dit Gaston Bachelard.

Voir le site internet de l'éditeur Yellow Now

> Du même auteur :

L'Attrait de l'ombre: Brakhage, Dreyer, Godard, Lang, Tourneur...

L'Attrait de l'ombre (2007)

Brakhage, Dreyer, Godard, Lang, Tourneur...

de Dominique Païni

Sujet : Technique > Eclairage

Le temps exposé: Le Cinéma de la salle au musée

Le temps exposé (2002)

Le Cinéma de la salle au musée

de Dominique Païni

Sujet : Economie

Conserver, montrer: Où l'on ne craint pas d'édifier un musée pour le cinéma

Conserver, montrer (1998)

Où l'on ne craint pas d'édifier un musée pour le cinéma

de Dominique Païni

Sujet : Histoire du cinéma

Indomania : Le cinéma indien des origines à nos jours

Indomania (1998)

Le cinéma indien des origines à nos jours

de Dominique Païni

Sujet : Pays > Inde

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

13695 livres recensés   •   (c)2014-2019  Livres-Cinema.info   •