MENU   

« Inflammables »

Couverture du livre Inflammables par Gérard Guégan

AmazonFnac
Rakuten/PriceMinister

de Gérard Guégan

Type
Ecrits
Sujet
Généralités
Mots Clés
politique, engagement
Année d'édition
2004
Editeur
Sabine Wespieser
Collection
(hors collection)
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 186 pages • 16,25 €
14 x 18,5 cm
ISBN-10
ISBN-13
2-84805-024-1
978-2-84805-024-9
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Signaler des informations incorrectes ou incomplètes

Description de l'ouvrage :
Inflammables, comme les films de l'époque, ces années soixante qui virent Gérard Guégan passer de Contre-Champ à Champ Libre, d'une revue de cinéma communiste, surréaliste et marseillaise à une maison d'édition ultra gauchiste et parisienne. Trente ans après son premier roman (La Rage au cœur, 1974), Guégan nous fait tout un cinéma : dans ce livre de souvenirs et de rencontres, François Truffaut passe un savon à son ami Lebovici, coupable d'avoir produit La Société du spectacle, tandis que Sterling Hayden remâche son passé maccarthyste à bord d'une péniche amarrée devant le Louvre. Burroughs, traqué par le FBI découvre Le Parrain à Londres où il s'est réfugié. Roger Leenhardt plaide pour la transformation de la lutte des classes en comédie sentimentale alors que Godard, bien avant l'émeute de Mai, tente de dénaturer l'information télévisée. Orson Welles déclare ne connaître que deux directeurs d'acteurs "réellement compétents, Hitler pour les plans larges, et Himmler pour les scènes plus intimes" tandis que Sam Peckinpah part en chasse d'une nymphette dans les rues de Paris. Par-delà la colère, l'émotion, la démesure et bien souvent la cocasserie des situations, s'ébauche, tout à la fois pudique et échevelé, le portrait d'un franc-tireur : jamais Guégan n'a abdiqué ses premiers engagements en faveur du rêve, des désirs, des utopies que charrient les livres et les films qu'il aime. La preuve ? Ce livre flamboyant, formidable viatique contre le désenchantement.

Voir le site internet de l'éditeur Sabine Wespieser

> Sur un thème proche :

Cinéma, culture ou profit:par un collectif de cinéastes communistes

Cinéma, culture ou profit (1975)

par un collectif de cinéastes communistes

Collectif dir. Jean-Patrick Lebel

Sujet : Généralités

Manifestations : Ecrits politiques sur le cinéma et autres arts filmiques

Manifestations (2020)

Ecrits politiques sur le cinéma et autres arts filmiques

de Nicole Brenez

Sujet : Sociologie

L'Écran rouge : Syndicalisme et cinéma de Gabin à  Belmondo

L'Écran rouge (2018)

Syndicalisme et cinéma de Gabin à Belmondo

Collectif

Sujet : Sociologie

La Clef:cinéma occupé

La Clef (2022)

cinéma occupé

de Vivien Le Jeune Durhin et Antonin Faurel

Sujet : Divers

Le cinéma militant à l'heure des collectifs: Slon et Iskra dans la France de l'après-1968

Le cinéma militant à l'heure des collectifs (2017)

Slon et Iskra dans la France de l'après-1968

de Catherine Roudé

Sujet : Sociologie

L'Insistance des luttes:Images soulèvements contre-révolutions

L'Insistance des luttes (2016)

Images soulèvements contre-révolutions

de Dork Zabunyan

Sujet : Sociologie

19092 livres recensés   •   (c)2014-2022  Livres-Cinema.info   •