MENU   

« Les Vampires de Louis Feuillade »

Soeurs et frères de l'effroi

Couverture du livre Les Vampires de Louis Feuillade par Gilbert Lascault

AmazonFnac
Rakuten/PriceMinister

de Gilbert Lascault

Type
Etudes
Sujet
Un FilmLes Vampires
Mots Clés
Louis Feuillade, cinéma muet, série, Musidora
Année d'édition
2008
Editeur
Yellow Now
Collection
Côté films
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 104 pages • 12,70 €
12 x 18 cm
ISBN
978-2-87340-230-3
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Grâce aux Vampires (1915-1916), grâce à Louis Feuillade (1873-1925), grâce à la comédienne fascinante Musidora, tu erres, tu t'égares et, simultanément, tu te retrouves. Les scènes du film sont des fantasmes, des fragments de rêves. Tu parcours les sentiers de la sensualité à demi voilée, les détours des délices et des frissons. Femme fatale, Irma Vep (incarnée par Musidora) lutte pour son indépen­dance. Outlaw, rebelle, séditieuse, elle se moque de la société. Dans les projets, dans les amours, elle mène sa propre guérilla. Elle n'est jamais battue, ni vaincue. Elle choisit une souveraineté ténébreuse. Vêtue de son collant de soie noire, veuve voluptueuse, Irma Vep est l'acrobate qui dédaigne la loi de la pesanteur. Elle se meut dans le vent. Elle cherche les vertiges. Les épisodes des Vampires seraient des contes de fées et de forfaits. Ces feuilletons cinématographiques multiplient les coups de théâtre, les guets-apens, les machinations, l'imprévu, les apparitions et les disparitions des brigands. Les Vampires sont soeurs et frères de l'Effroi, mauvais garçons et filles vilaines. Feuillade propose une épopée des bas-fonds. Le crime serait considéré comme un des beaux-arts. Gilbert Lascault. Né en 1934 en Alsace. Écrivain, critique d'art, profes­seur émérite (philosophie de l'art) à l'Université Paris I, régent de tératoscopie & dinographie au Collège de Pataphysique. Ouvrages d'esthétique : le Monstre dans l'art occidental ; Figurées, défigurées. Petit vocabulaire de la féminité représentée ; Ecrits timides sur le visible ; Faire et Défaire... Monographies : Ernst, Bacon, Malaval, Boltanski... Fictions. Petite Tétralogie du fallacieux, le Petit Chaperon rouge partout, 420 Minutes dons la Cité des Ombres, Gens ordinaires de Sore-les-Sept-Jardins, Enfers bouffons, Aguicheuses et Fantoches, Galaxies amoureuses... Commentaires fictionnels en collaboration avec des artistes : Cueco, Alechinsky, Segui... Il écrit dans la Quinzaine littéraire et participe à des émissions de France-Culture. Un livre collectif s'intitule les Fables du visible et l'Esthétique fictionnelle de Gilbert Lascault (dir. Françoise Coblence, la Lettre volée, Bruxelles).

Biographie de l'auteur :
Gilbert Lascault. Né en 1934 en Alsace. Écrivain, critique d'art, professeur émérite (philosophie de l'art) à l'Université Paris I, régent de tératoscopie & dinographie au Collège de Pataphysique. Ouvrages d'esthétique : le Monstre dans l'art occidental ; Figurées, défigurées. Petit vocabulaire de la féminité représentée ; Écrits timides sur le visible ; Faire et Défaire... Monographies : Ernst, Bacon, Malaval, Boltanski... Fictions : Petite Tétralogie du fallacieux, le Petit Chaperon rouge partout, 420 Minutes dans la Cité des Ombres, Gens ordinaires de Sore-les-Sept-Jardins, Enfers bouffons, Aguicheuses et Fantoches, Galaxies amoureuses... Commentaires fictionnels en collaboration avec des artistes : Cueco,Alechinsky, Segui... Il écrit dans la Quinzaine littéraire et participe à des émissions de France Culture. Un livre collectif s'intitule les Fables du visible et l'Esthétique fictionnelle de Gilbert Lascault (dir. Françoise Coblence, la Lettre volée, Bruxelles).

Extrait :
Tu t'égares et tu te retrouves

Grâce aux Vampires (1915-1916), grâce à Louis Feuillade (1873-1925), grâce à Musidora (1889-1957), tu erres, tu t'égares et, simultanément, tu te retrouves. Les scènes du film sont des fantasmes, des fragments de rêves déjà connus et destinés à l'avenir. Les épisodes disparates des Vampires, leur logique déraisonnable te désorientent et te guident ; ils te déroutent et t'aiguillent ; ils déconcertent et règlent ; ils dérivent et ajustent. Ils supposent une précision de l'absurde, une méthode de l'aberration, l'exactitude de l'incertain, le contrôle du trouble. Tu parcours les pistes de l'inimaginable, les sentiers de la sensualité à demi voilée, les détours des délices et des frissons. Tu rencontres les attentes et le saisissement.
Récemment, vers 2007, sur un mur de la Butte aux Cailles, l'artiste Miss.Tic inscrit au pochoir : «Redouter ce que l'on souhaite. Souhaiter ce que l'on redoute.» Or, chaque fois que tu revois les Vampires, tu redoutes ce que tu souhaites et tu souhaites ce que tu redoutes. Le cinéma t'offre des voluptés équivoques et des angoisses retenues. Les récits seraient des respirations, des souffles, des battements de l'imaginaire.
Parfois, tu écoutes les sonorités du mot «vampire». Tu lis un poème de Michel Leiris : «Vertige, gîte rêvé ? Vampire ou stryge, / Vestiges vaporeux...»

Voir le site internet de l'éditeur Yellow Now

> Sur un thème proche :

Zones Of Anxiety: Movement, Musidora, and the crime serials of Louis Feuillade

Zones Of Anxiety (2005)

Movement, Musidora, and the crime serials of Louis Feuillade

de Vicki Callahan
(en anglais)

Sujet : Genre > Policier

Fantômas c'était moi: Souvenirs du créateur de Fantômas en 1913

Fantômas c'était moi (2012)

Souvenirs du créateur de Fantômas en 1913

de René Navarre et François-Marie Pons

Sujet : Acteur > René Navarre

Un cinéma aux milles visages : Le film à épisodes en France (1915-1932)

Un cinéma aux milles visages (2012)

Le film à épisodes en France (1915-1932)

de Christophe Trebuil

Sujet : Cinéma muet

Louis Feuillade: Maître des lions et des vampires

Louis Feuillade (1995)

Maître des lions et des vampires

de Francis Lacassin

Sujet : Réalisateur > Louis Feuillade

Louis Feuillade: Maître du cinéma populaire

Louis Feuillade (2006)

Maître du cinéma populaire

de Patrice Gauthier et Francis Lacassin

Sujet : Réalisateur > Louis Feuillade

Louis Feuillade : Revue 1895 hors-série

Louis Feuillade (2000)

Revue 1895 hors-série

Collectif dir. Jacques Champreux et Alain Carou

Sujet : Réalisateur > Louis Feuillade

L'année 1913 en France: Revue 1895 hors-série

L'année 1913 en France (1993)

Revue 1895 hors-série

Collectif

Sujet : Cinéma muet

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.
Un livre sur fond de couleur beige est un livre édité en langue anglaise.

15293 livres recensés   •   (c)2014-2021  Livres-Cinema.info   •