MENU   

« Samuel Fuller »

Jusqu'à l'épuisement

Couverture du livre Samuel Fuller par Frank Lafond

AmazonFnac
PriceMinister

de Frank Lafond

Type
Biographies
Sujet
RéalisateurSamuel Fuller
Mots Clés
Samuel Fuller, réalisateur, cinéma américain
Année d'édition
2017
Editeur
Rouge Profond
Collection
Raccords
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 416 pages • 45,00 €
21,5 x 26,5 cm
ISBN
979-10-97309-01-5
Appréciation
4 étoiles (1 vote)

Moyenne des votes : 4 étoiles

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
1 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Avec une audace peu commune, Samuel Fuller a réalisé des films noirs (Le Port de la drogue), des westerns (Quarante tueurs) et des films de guerre (Au-delà de la gloire), genre qu’il nourrit de sa longue expérience de soldat durant la Seconde Guerre mondiale. De l’ensemble de sa filmographie, il est bien entendu question dans Samuel Fuller, jusqu’à l’épuisement, mais aussi de différents textes – pulp fictions écrites dans les années 1930 et 1940, nouvelles et articles – qui ont posé les jalons de son cinéma. Il a eu en effet plusieurs vies : il a été journaliste, romancier, scénariste, producteur et réalisateur, mais aussi attaché de presse, dessinateur politique et bien d’autres choses encore.

Ce sont donc les multiples facettes d’un homme infatigable que Frank Lafond a mis en lumière grâce à un patient travail de recherche. Tout au long de Samuel Fuller, jusqu’à l’épuisement, les analyses formelles et thématiques s’entremêlent à une approche historique et génétique. Cette vision de Fuller au travail s’appuie sur un vaste ensemble de documents (archives du code Hays, scénarios et traitements, lettres et télégrammes, interviews oubliées, etc.) qui contribue à dégager l’originalité fondamentale de ses films. Deux d’entre eux, J’ai vécu l’enfer de Corée et Dressé pour tuer, font l’objet de récits complexes, où viennent s’entrechoquer des questions d’ordre esthétique, social et politique. Enfin, l’influence du New York Evening Graphic et de la tradition dont relève ce tabloïd où a travaillé le jeune Sammy est complètement réévaluée : poser la question du journalisme et, concrètement, du journal, c’est ici parler de cinéma.
L’iconographie du livre, abondante, a bénéficié de la plus grande attention, pour permettre au lecteur de découvrir dans les meilleures conditions des visuels des films et des documents rares ou inédits.

Préface de Jim Jarmusch.

Voir le site internet de l'éditeur Rouge Profond

> Du même auteur :

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

13367 livres recensés   •   (c)2014-2019  Livres-Cinema.info   •