MENU   

« Archaïsme et impureté »

Les écarts de Pasolini, Paradjanov et Oliveira

Couverture du livre Archaïsme et impureté par Alice Letoulat

AmazonFnac
Rakuten/PriceMinister

de Alice Letoulat

Type
Etudes
Sujet
TechniqueEsthétisme
Mots Clés
esthétique, Manoel de Oliveira, Pier Paolo Pasolini, Sergueï Paradjanov
Année d'édition
2022 (23 février 2022)
Editeur
Hermann
Collection
L'esprit du cinéma
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 216 pages • 24 €
15 x 21 cm
ISBN
979-10-370-0650-9
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Signaler des informations incorrectes ou incomplètes

Description de l'ouvrage :
Cet ouvrage a pour ambition d'analyser la posture esthétique marginale qu'adoptent trois cinéastes rarement étudiés conjointement, l'Italien Pier Paolo Pasolini (1922-1975), le soviétique Sergueï Paradjanov (1924-1990) et le Portugais Manoel de Oliveira (1908-2015). Chez eux, les gestes filmiques marquent une volonté d'échapper aux limites encadrant conventionnellement le cinéma et les thématiques qu'il aborde. Ainsi, ces films à l'ambivalence revendiquée se situent à l'écart des formes dominantes et ouvrent une voie détournée privilégiant les choix archaïsants et impurs. Ceux-ci témoignent d'un ethos cinématographique dont on étudie la portée tant esthétique que politique. Trois gestes constitutifs de ce décalage sont identifiés. Tout d'abord, l'acte de fonder se manifeste dans les images filmiques par de nombreux motifs archéologiques ; la quête d'origines garantit la constitution d'un monde à habiter et dans lequel circuler. C'est ce deuxième geste de circulation qui occupe la suite de l'analyse : les films étudiés mettent en jeu d'importants réseaux d'emprunt et de redistribution qui montrent combien l'enracinement originel ne s'accompagne pas nécessairement de l'érection de délimitations rigides, pensées au contraire ici comme poreuses. Ce choix répété du débordement constitue ainsi la troisième et dernière partie de cet ouvrage : dans ces films, la spécificité cinématographique ainsi que les corps et jusqu'aux temps eux-mêmes débordent leur cadrage conventionnel.

Voir le site internet de l'éditeur Hermann

> Sur un thème proche :

Visual Storytelling:pour le cinéma et la télévision - vol. 1

Visual Storytelling (2022)

pour le cinéma et la télévision - vol. 1

de Jane Barnwell

Sujet : Technique > Esthétisme

La haute et la basse définition des images:Photographie, cinéma, art contemporain, culture visuelle

La haute et la basse définition des images (2021)

Photographie, cinéma, art contemporain, culture visuelle

Collectif dir. Francesco Casetti et Antonio Somaini

Sujet : Technique > Esthétisme

La Couleur : Une passion cinématographique

La Couleur (2020)

Une passion cinématographique

de Federico Pierotti

Sujet : Technique > Esthétisme

Arts et Cinema:les liaisons heureuses (1890-1960)

Arts et Cinema (2019)

les liaisons heureuses (1890-1960)

Collectif

Sujet : Technique > Esthétisme

Chorégraphier le Film:Gestes, cadre, montage

Chorégraphier le Film (2019)

Gestes, cadre, montage

Collectif dir. Térésa Faucon et Caroline San Martin

Sujet : Technique > Esthétisme

18343 livres recensés   •   (c)2014-2022  Livres-Cinema.info   •