MENU   

« Regards sur le cinéma égyptien »

1896-1975

Couverture du livre Regards sur le cinéma égyptien par Yves Thoraval

AmazonFnac
Rakuten/PriceMinister

de Yves Thoraval

Type
Etudes
Sujet
PaysMoyen-Orient
Mots Clés
Egypte
Année d'édition
2000
Editeur
L'Harmattan
Collection
Champs visuels
2e édition
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 166 pages • 16,80 €
13,5 x 22 cm
ISBN-10
ISBN-13
2-7384-4851-8
978-2-7384-4851-4
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Signaler des informations incorrectes ou incomplètes

Description de l'ouvrage :
Avec 3 000 longs métrages produits en 75 ans d'existence, le cinéma égyptien s'est longtemps affirmé comme une cinématographie nationale dynamique, les studios du Caire figurant un temps avec Bombay comme l'un des «Hollywood de l'Orient», Métropole culturelle prestigieuse rayonnant sur le monde arabo-musulman et africain. Le Caire est tôt devenu un grand centre du cinéma jusqu'aux années 70, ses films étant diffusés en Grèce, en Turquie et en Iran jusqu'en Indonésie, en Afrique Noire et dans les diasporas arabes d'Europe. L'industrie cinématographique nationale égyptienne, la seule du monde arabe et d'Afrique procura longtemps d'importants revenus à l'Etat et au capitalisme égyptiens grâce à son marché intérieur et à l'exportation dans le monde arabe. A sa façon, ce cinéma a contribué à l'unification de la culture arabe contemporaine, politique même à l'époque nassérienne : sa langue, ses chansons, ses vedettes et ses modèles sociaux ont profondément marqué la société citadine de la région. Récemment encore, le cinéma égyptien produisait une moyenne annuelle de 60 longs métrages (une vingtaine seulement en 1995) malgré la démission de l'Etat qui abandonne aux lois du marché un 7e Art également soumis à la concurrence de la télévision, du piratage vidéo et comme partout des sous-produits américains. Aujourd'hui, des idéologies rétrogrades, intégristes en particulier, prétendent domestiquer la vie culturelle égyptienne, le cinéma en premier, art de masse par excellence.

Ce livre offre une introduction au cinéma égyptien de 1896 à 1975 (avec un bref survol jusqu'en 1996), utile pour les cinéphiles, les historiens du cinéma et pour quiconque s'intéresse à l'Egypte contemporaine.

Voir le site internet de l'éditeur L'Harmattan

Autre édition

Regards sur le cinéma égyptien:1895-1975

> Du même auteur :

> Sur un thème proche :

Egyptian Cinema and the 2011 Revolution:Production, Censorship and Political Economy

Egyptian Cinema and the 2011 Revolution (2020)

Production, Censorship and Political Economy

de Ahmed Ghazal
(en anglais)

Sujet : Pays > Moyen-Orient

Pour une cinémathèque égyptienne: Préalables théoriques, méthodologie, faisabilité

Pour une cinémathèque égyptienne (2019)

Préalables théoriques, méthodologie, faisabilité

de Marwa El Sahn

Sujet : Pays > Moyen-Orient

La sortie au cinéma:Palaces et ciné-jardins d'Egypte, 1930-1980

La sortie au cinéma (2016)

Palaces et ciné-jardins d'Egypte, 1930-1980

de Marie-Claude Bénard

Sujet : Pays > Moyen-Orient

Arab Cinema:History and Cultural Identity

Arab Cinema (1999)

History and Cultural Identity

de Viola Shafik
(en anglais)

Sujet : Pays > Moyen-Orient

Les Cinémas arabes

Les Cinémas arabes (1987)

Collectif dir. Mourry Berrah

Sujet : Pays > Maghreb

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.
Un livre sur fond de couleur beige est un livre édité dans une autre langue que le français.

18757 livres recensés   •   (c)2014-2022  Livres-Cinema.info   •