MENU   

« Acteurs de caractère »

Les méconnus du cinéma français

Couverture du livre Acteurs de caractère par Serge Regourd

AmazonFnac
Rakuten/PriceMinister

de Serge Regourd

Type
Encyclopédies
Sujet
PaysFrance
Mots Clés
acteur, cinéma français, second rôle
Année d'édition
2011
Editeur
Gremese
Collection
Cinéma
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 288 pages • 29,90 €
20 x 26 cm
ISBN
978-88-7301-746-2
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Cet ouvrage inédit et riche en belles photos vous propose un voyage à la découverte de la vie et de la carrière des plus grands acteurs de caractère qui ont fait la splendeur du cinéma français. Que seraient les stars du cinéma français sans leurs habiles seconds rôles, sans le soutien irremplaçables de ces artistes qui ont employé leur propre talent à faire resplendir l'étoile de ces vedettes ? Dans la période 1930-1960, les Excentriques, c'est-à-dire les grands seconds rôles, ont suscité de nombreuses publications. La période qui s'est ouverte avec la Nouvelle Vague attendait encore un livre de célébration de ces «acteurs de caractère» qui ont marqué l'histoire du cinéma français, suscité l'admiration des cinéphiles mais dont le grand public, s'il connaît leurs visages, ne connaît que rarement leurs noms. Il s'agit à la fois des grands «seconds rôles» que l'on retrouve dans des dizaines de films, mais aussi de grands acteurs de théâtre que le cinéma n'emploie que pour des personnages spécifiques, ou d'acteurs vedettes de fils d'auteurs, d'acteurs fétiches de tel ou tel grand cinéaste, n'accédant pas au succès commercial. Chacun de ces 135 acteurs bénéficie dans ce livre d'une présentation retraçant sa carrière, évoquant ses personnages les plus marquants, le texte biographique étant chaque fois illustré d'un portrait et de photos de films. Même si la plupart sont déjà dotés d'un important parcours cinématographique, ils n'en demeurent pas moins les Méconnus du cinéma français. Serge Regourd est professeurs l'Université Toulouse 1 - Capitole, où il dirige le département Médias-Culture-Communication, et les masters 2 correspondants. Il est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages consacrés en particulier aux politiques culturelles et audiovisuelles, tels que L'Exception culturelle (PUF, 2004) ou Vers la fin de la télévision publique ? Traité de savoir-vivre du service public audiovisuel (Éditions de l'Attribut, 2008). Il a déjà consacré plusieurs livres à la question des acteurs, en particulier : Les Seconds Rôles du cinéma français. Grandeur et décadence (éd. Klincsieck, 2010). Il avait auparavant créé et dirigé le mensuel Ciné-Acteurs et il est actuellement vice-président de la Cinémathèque de Toulouse.

Biographie de l'auteur :
Serge Regourd est professeur à l'Université Toulouse 1 - Capitole, où il dirige le département Médias-Culture- Communication, et les masters 2 correspondants. Il est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages consacrés en particulier aux politiques culturelles et audiovisuelles, tels que L'Exception culturelle (PUF, 2004) ou Vers la fin de la télévision publique ? Traité de savoir-vivre du service public audiovisuel (Editions de l'Attribut, 2008). Il a déjà consacré plusieurs livres à la question des acteurs, en particulier : Les Seconds Rôles du cinéma français. Grandeur et décadence (éd. Klincsieck, 2010). Il avait auparavant créé et dirigé le mensuel Ciné-Acteurs et il est actuellement vice-président de la Cinémathèque de Toulouse.

Extrait :
Extrait de l'introduction de Serge Regourd

Durant plusieurs décennies, des années trente aux années cinquante, l'une des caractéristiques du cinéma français, outre la réalisation d'un certain nombre d'impérissables chefs-d'oeuvre, a consisté dans la place occupée par des dizaines d'acteurs, que l'on retrouvait, de film en film, à la manière d'«amis de la famille», endossant le plus souvent de substantiels seconds rôles et dont les personnalités extraordinaires les avaient rendu extrêmement populaires. Ils bénéficient aujourd'hui encore dans la mémoire cinéphilique, d'une place de choix beaucoup plus considérable que la majorité des jeunes premiers ou jeunes premières de leur époque. Leur présence, leurs rôles, correspondaient bien à ce que l'on qualifie dans le cinéma américain de «characters actors», littéralement «acteurs de caractère». Les caractères expriment des personnalités, des emplois, des types, parfois des archétypes, dotés d'un relief beaucoup plus fort que celui des héros, ou des jeunes premiers. Types du méchant, adversaire du gentil héros, de l'ami-confident du personnage principal, du traître, ou du lâche, du représentant des différentes autorités, du rigolo qui détend l'atmosphère, de la fille de petite vertu, de la mère protectrice ou douloureuse. Autant d'emplois nécessitant pour chacun d'eux, des signes physiques spécifiques, vecteurs d'identification immédiate, en termes évidemment d'âge, d'empreinte sociale, de beauté ou de laideur, d'apparence, de regard, d'accent, générant la sympathie ou l'antipathie, la séduction, le rire ou la peur. De tels traits physiques, comportementaux, anthropologiques, expriment le «background» de représentation de chaque emploi spécifique. Ces caractéristiques de personnalités hors du commun, étaient si fortes qu'en France, elles avaient pu être qualifiés d'«Excentriques» du cinéma français, caractérisant à la fois leur place, non centrale, et leur relief singulier. Un beau livre avait dressé un panorama de ces acteurs dont la fin de l'aventure a coïncidé pour l'essentiel, à la fin des années cinquante, avec l'arrivée fracassante de la «Nouvelle Vague» de jeunes cinéastes revendiquant une politique des auteurs au détriment, notamment, de ce cinéma d'acteurs - de «qualité française» - qui faisait une large place à des personnalités issues, souvent, du théâtre et du cabaret. Depuis lors, plusieurs décennies se sont écoulées et, le statut des acteurs, dès lors qu'ils ne sont pas des stars, ou, ce que l'on qualifie de «bankables», c'est-à-dire aptes à générer des profits, a considérablement changé. Les acteurs de caractère, sont, désormais, le plus souvent, les «méconnus du cinéma Français». La question du talent n'est qu'une variable parmi d'autres : malheur à celui qui n'est pas apte à se mouvoir dans les réseaux de relations publiques généralisées, si caractéristiques du temps présent, ou ne déploie pas les qualités inhérentes au «service après-vente» requis pour l'occupation des plateaux télé. Être un «bon client» des grands médias assure la visibilité et la célébrité, qui font les stars. Et pourtant, des acteurs de caractère ont, évidemment, continué d'exercer leur talent, mais pour la grande majorité d'entre-eux de manière moins visible, moins gratifiante, hors des réseaux de notoriété. Ils ont pu jouer les premiers rôles au théâtre, à la télévision, mais le cinéma les a maintenus dans une position de moindre reconnaissance. Le présent ouvrage est d'abord un hommage à ces acteurs et actrices, en forme de dictionnaire amoureux, et argumenté. Mais la période considérée, d'un demi-siècle, depuis 1960, est très longue et plusieurs centaines d'acteurs y ont eu une activité cinématographique digne d'être relevée. Tout choix est subjectif, parfois arbitraire. D'autant que les acteurs présentés dans les pages qui suivent, ne constituent nullement une catégorie homogène. C'est, volontairement, qu'ont été choisis des acteurs correspondant eux-mêmes à des positions différentes afin de visiter la grande diversité des profils en cause.

Voir le site internet de l'éditeur Gremese

> Du même auteur :

> Sur un thème proche :

Les grandes gueules du cinéma français: Gabin, Ventura, Belmondo et Delon

Les grandes gueules du cinéma français (2012)

Gabin, Ventura, Belmondo et Delon

de Philippe Lombard

Sujet : Pays > France

Ciné-club: Portraits, carrières et destins de 250 acteurs du cinéma français (1930-1960)

Ciné-club (2010)

Portraits, carrières et destins de 250 acteurs du cinéma français (1930-1960)

de Olivier Barrot et Raymond Chirat

Sujet : Pays > France

Gueules d'atmosphères: Les acteurs du cinéma français (1929-1959)

Gueules d'atmosphères (1994)

Les acteurs du cinéma français (1929-1959)

de Olivier Barrot et Raymond Chirat

Sujet : Pays > France

Inoubliables ! : Visages du cinéma français 1930-1950

Inoubliables ! (1986)

Visages du cinéma français 1930-1950

de Olivier Barrot et Raymond Chirat

Sujet : Pays > France

Vers une théorie de l'acteur: Colloque Lev Kouléchov

Vers une théorie de l'acteur (1994)

Colloque Lev Kouléchov

Collectif

Sujet : Théorie

Jean-Pierre Marielle: Le lyrique et le baroque

Jean-Pierre Marielle (2019)

Le lyrique et le baroque

de Stephane Koechlin

Sujet : Acteur > Jean-Pierre Marielle

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

14894 livres recensés   •   (c)2014-2020  Livres-Cinema.info   •