MENU   

« Pierre Etaix »

Intégrale cinéma restaurée

Couverture du livre Pierre Etaix par Gilles Duval et Séverine Wemaere

AmazonFnac
PriceMinister

de Gilles Duval et Séverine Wemaere

Type
Récits
Sujet
RéalisateurPierre Etaix
Mots Clés
Pierre Etaix, restauration, humour
Année d'édition
2013
Editeur
Capricci
Collection
Collection des fondations
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 132 pages • 18,00 €
18 x 24 cm
ISBN
978-2-918040-67-5
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Les films de Pierre Étaix n'étaient plus visibles depuis près de 20 ans en raison d'un blocage juridique sur l'ensemble de son oeuvre. Ils avaient ainsi échappé à toute une génération de spectateurs. Malgré les pétitions en faveur de l'auteur, la situation restait irrémédiablement bloquée et les films invisibles. En 2009, la fondation Groupama Gan pour le Cinéma, dirigée par Gilles Duval, et la Fondation Technicolor pour le Patrimoine du Cinéma, dirigée par Séverine Wemaere, décident d'accompagner Pierre Étaix pour mettre fin à cette bataille juridique. Il leur faudra plus de huit mois de travail pour trouver, en avril 2010, une issue favorable à l'imbroglio juridique. Vient ensuite la restauration complète des huit titres de l'oeuvre cinéma de Pierre Étaix. Le Grand Amour (1969), l'un des cinq longs métrages de l'Intégrale est présenté au festival de Cannes de mai 2010 dans sa version restaurée. Depuis, Pierre Étaix fait le tour du monde avec ses films et a reçu un Oscar d'Honneur en 2011 pour l'ensemble de son oeuvre. Ce livre est le fruit de nombreux entretiens menés tout au long de ce projet atypique dans le paysage des restaurations de films. Il contient des documents personnels et inédits de Pierre Étaix ainsi que de son complice et co-auteur Jean-Claude Carrière et présente pour la première fois l'Intégrale Cinéma de Pierre Étaix, tournée entre 1961 et 1971. édition bilingue / bilingual édition

Extrait :
Avant-propos de Séverine Wemaere, Déléguée générale de la Fondation Technicolor et Gilles Duval, Délégué général de la Fondation Groupama Gan

En 2008, la Fondation Technicolor et la Fondation Groupama Gan, les deux seules en France à oeuvrer en faveur du cinéma, ont décidé d'associer leurs forces pour sauvegarder le patrimoine cinématographique mondial. Le premier projet portait alors sur la restauration du film de Jacques Tati, Les Vacances de Monsieur Hulot. Pour ce faire, nous avons tout d'abord défini une charte de qualité commune afin de donner un cadre à nos projets dans le patrimoine. Nous nous sommes ainsi imposés des contraintes que nous pensions indispensables pour mener à bien ce type de projet et qui couvrent toute la prise en charge du film : respect de l'auteur et de l'oeuvre originale, restauration complète à partir du négatif pour en assurer la conservation, obligation de dépôt des éléments originaux restaurés ainsi que de copies prestige dans un lieu d'archives adapté. Et surtout, diffusion la plus large possible de l'oeuvre une fois restaurée. Toutes ces dispositions doivent être décidées en amont du projet avec l'ensemble des interlocuteurs (ayants-droit, producteur, distributeurs, etc.)

Fort du succès de cette première aventure commune sur Hulot, nous nous sommes engagés avec la même exigence aux côtés de Pierre Étaix. Cependant, même si nous savions que chaque restauration est spécifique, nous ignorions que celle-ci serait unique. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : huit films restaurés (il s'agit de la première restauration d'une intégrale), pas loin de 1000 pages de contrats pour résoudre des années d'imbroglio juridique, plus de 20 ans d'absence des films. Autour d'un auteur inclassable, Pierre Étaix, ce projet a ainsi consisté en une démarche encore plus complète et plus aboutie de notre engagement commun : avec notamment l'accompagnement des aspects juridiques au sein d'une bataille longue et complexe, le travail technique de la restauration des films endommagés par le temps en un temps limité en raison de ces soucis judiciaires, et surtout la programmation de la ressortie internationale d'une intégrale d'un auteur dont toute une génération n'a jamais vu les films, pour avoir été absents pendant 20 ans des écrans.

La singularité de ce projet tient aussi et surtout à la rencontre de ces deux fondations avec Pierre Étaix et son entourage proche. Pierre Étaix nous a ouvert les portes en grand pour nous faire rentrer dans son univers d'hier et d'aujourd'hui. Les entretiens se sont succédés laissant découvrir à chaque fois de nouveaux pans d'une oeuvre tout à fait à part : music-hall, cinéma, cirque, magie et tout l'univers artistique de Pierre autour de ses dessins, de ses affiches, de ses installations... Pierre Étaix démarre sur les planches qu'il ne quittera jamais. Mais il est fasciné par le grand écran qu'il aborde d'abord autour de Jacques Tati avec lequel il travaille étroitement et auquel il apporte sa touche très personnelle à travers ses dessins, ses accessoires. Il se lance, au début des années 1960, avec son ami Jean-Claude Carrière qui fait alors ses débuts dans le cinéma, dans la réalisation de deux courts. C'est le début de dix ans de collaboration qui donnent naissance à cinq longs métrages et trois courts qui parcourront le monde jusqu'au moment où, conséquences des contrats et des batailles juridiques, les films ne pourront plus être visibles.

Par tous ces aspects, la restauration et la ressortie de l'Intégrale Pierre Étaix est donc un projet très particulier, unique, qui s'est déroulé pendant de longs mois dans une atmosphère extrêmement joyeuse, malgré la complexité du dossier. Un projet, atypique dans le paysage de la restauration des films de patrimoine, qui a vu ses efforts aboutir avec la programmation du Grand Amour au Festival de Cannes, suivi d'une large diffusion en France et à l'étranger et une belle récompense : un Oscar d'Honneur décerné à Pierre Étaix en 2011.

Nous avons décidé de publier une deuxième édition de cet ouvrage, pour continuer d'accompagner la diffusion des films de Pierre. Ce livre s'inscrit dans la collection des fondations avec La Couleur retrouvée du Voyage dans la Lune, autour de la restauration du film de Georges Méliès en 2011 ou encore Peter Brook et le Vietnam : Tell Me Lies en 2012.

Voir le site internet de l'éditeur Capricci

> Des mêmes auteurs :

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

13006 livres recensés   •   (c)2014-2019  Livres-Cinema.info   •