MENU   

« Pagnol inconnu »

Couverture du livre Pagnol inconnu par Jean-Jacques Jelot-Blanc

AmazonFnac
PriceMinister
Amazon

de Jean-Jacques Jelot-Blanc

Type
Biographies
Sujet
RéalisateurMarcel Pagnol
Mots Clés
Marcel Pagnol, réalisateur, biographie
Année d'édition
2011
Editeur
Flammarion
Collection
Grandes Biographies
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 556 pages • 25,40 €
15 x 23 cm
Egalement disponible en format eBook.
ISBN
978-2-08-125563-0
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Enfin la première biographie officielle du père de Marius, Fanny, César, Jofroi, Panisse, Cigalon, Merlusse, Ugolin et bien d'autres ! Derrière l'auteur de La Fille du puisatier, de La Femme du boulangère ! des merveilleux Souvenirs d'enfance se cache l'un des hommes parmi les plus importants du XXe siècle. Avec sérieux et patience, grâce à de nombreux entretiens accordés par la famille de Pagnol, son concitoyen et biographe Jean-Jacques Jelot-Blanc analyse ce parcours exceptionnel. Ce portrait fait même dire à sa veuve Jacqueline Pagnol, immortelle Manon des sources : «Dans ce gros volume, je découvre en même temps l'être exceptionnel et familier dont j'ai partagé la vie durant trente années et un personnage toujours renouvelé qui continue de me charmer.» En effet, comment ne pas être subjugué par son incroyable itinéraire à travers le théâtre, le cinéma et la littérature ! Découvrez, racontés par le détail, les débuts de ce poète de 16 ans, du bohème des folles années 20 à Paris, de l'insolent jeune homme révolté par la tuerie de la guerre de 14-18, auteur des Marchands de gloire et de Topaze, du promoteur du cinéma parlant et père du néo-réalisme à la française, du premier producteur indépendant de films, du directeur des studios où, saltimbanque à pantalon élimé, il fit tourner Raimu, Fernandel et Bourvil, de l'ami d'Orson Welles, Alexandre Korda ou William Wyler, du très peu académique académicien qui fit entrer le cinéma sous la Coupole, du président du Festival de Cannes découvrant Brigitte Bardot, du consul du Portugal à Monaco pour Rainier et Grâce Kelly... Un portrait inattendu, décapant, insolite, rare... Jean-Jacques Jelot-Blanc Journaliste, biographe et écrivain reconnu par ses pairs, auteur depuis trente-cinq ans de nombreuses biographies de référence sur le cinéma et la télévision - dont Raimu, Fernandel, Bourvil, Louis de Funès ou Jean Marais - Jean-Jacques Jelot-Blanc est né, lui aussi, à Aubagne, patrie de Pagnol.

Biographie de l'auteur :
Journaliste, biographe et écrivain reconnu par ses pairs, auteur depuis trente-cinq ans de nombreuses biographies de référence sur le cinéma et la télévision - dont Raimu, Fernandel, Bourvil, Louis de Funès ou Jean Marais - Jean-Jacques Jelot-Blanc est né, lui aussi, à Aubagne, patrie de Pagnol.

Extrait :
Cet hiver-là, Marseille grelotte. Il fait un froid à ne pas mettre une grive dehors. Nous sommes très exactement le jeudi 28 juillet de l'année 1895 où, non loin de là, dans la ville d'Aubagne, dominée par le massif du Garlaban et surtout les remarquables barres (rochers à pic, ainsi surnommés en Provence) rocheuses de la Sainte-Baume, Augustine et Joseph Pagnol attendent un heureux événement. C'est lorsque les douze coups de midi résonnent à l'horloge du curieux clocher carré qui domine le petit bourg - comme Marcel Pagnol l'écrira bien plus tard, «sous le Garlaban couronné de chèvres au temps des derniers chevriers» -, qu'Augustine ressent les premières douleurs annonciatrices.
Impatient, Joseph arrête la lecture de son journal Le Petit Provençal car il ne tient plus en place. Sa soeur Marie-Joséphine, dite tante Reine - elle aussi institutrice, comme lui -, l'envoie faire quelques courses tandis qu'elle s'affaire auprès d'Augustine, couchée dans la chambre du fond. Revenue en hâte du proche village de La Bédoule sur la charrette où déjà l'enfant battait du pied dans son ventre, elle attend sa venue dans les douleurs, elle gémit doucement.

Au pied de l'immeuble du 16, cours Barthélémy où il occupe le petit appartement du troisième étage, Joseph a cru entendre un cri derrière les volets clos de la dernière fenêtre de droite.
Il presse le pas, mais un des voisins commerçant l'interpelle :
- Alors, monsieur l'instituteur, le «pitchoun» (le petit, le bébé en provençal), c'est pour quand ?
- Bientôt, il arrive bientôt, monsieur Burle, ma femme attend, et moi je cours ! répond-il.
En effet, il court, il grimpe les étages avec une rare agilité car ce petit homme énergique et vigoureux n'a en apparence rien d'un athlète. Plutôt fluet, de surcroît affligé malgré son jeune âge, vingt-six ans - il est né Joseph André le 25 octobre 1869 à Vaison-la-Romaine -, d'une myopie précoce, elle l'oblige à porter de petites lunettes cerclées. Quant à son teint irrémédiablement blanc de lait, il contraste avec les multiples visages terre de Sienne des boulistes du proche cours Voltaire.
À sa différence, de constitution très fragile, son Augustine a quatre ans de moins que lui. Née à Marseille le 1er septembre 1873, Augustine Pauline Henriette Lansot a grandi au sein d'une famille de catholiques pratiquants et rêvait de se marier à l'église. Mais Joseph, bien qu'éperdument amoureux de sa promise, était trop farouchement anticlérical et surtout profondément laïc pour y consentir. Déçue, la jolie petite brunette, couturière de profession, a donc dû se contenter de prononcer le oui traditionnel devant le seul maire de la ville, sans cérémonie religieuse, ce 27 décembre 1893.
De leur union est né un premier enfant, mort prématurément le 18 août de l'année suivante. Installés alors dans le logement de fonction de l'école primaire de la rue Lakanal, où enseigne Joseph, ils ont déménagé ensuite au 16, cours Barthélémy.

Voir le site internet de l'éditeur Flammarion

> Du même auteur :

Alain Delon : Ses plus belles images de films, sa filmographie

Alain Delon (2019)

Ses plus belles images de films, sa filmographie

de Jean-Jacques Jelot-Blanc

Sujet : Acteur > Alain Delon

Johnny Hallyday:ses plus belles images de films

Johnny Hallyday (2019)

ses plus belles images de films

de Jean-Jacques Jelot-Blanc

Sujet : Acteur > Johnny Hallyday

Elvis à Hollywood: Presley fait son cinéma

Elvis à Hollywood (2016)

Presley fait son cinéma

de Jean-Jacques Jelot-Blanc

Sujet : Acteur > Elvis Presley

Fernandel: L'accent  du soleil

Fernandel (1991)

L'accent du soleil

de Jean-Jacques Jelot-Blanc

Sujet : Acteur > Fernandel

Fernandel:quand le cinéma parlait provençal

Fernandel (1981)

quand le cinéma parlait provençal

de Jean-Jacques Jelot-Blanc

Sujet : Acteur > Fernandel

Le Cinéma musical: du rock au disco 1953-1967

Le Cinéma musical (1978)

du rock au disco 1953-1967

de Jean-Jacques Jelot-Blanc

Sujet : Genre > Comédie musicale

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

13679 livres recensés   •   (c)2014-2019  Livres-Cinema.info   •