MENU   

« Lettres de cinéma »

De la missive au film-lettre

Couverture du livre Lettres de cinéma par Collectif dir. Nicole Cloarec

AmazonFnac
Rakuten/PriceMinister
Amazon

Collectif sous la direction de Nicole Cloarec

Type
Etudes
Sujet
Généralités
Mots Clés
scénario, littérature, écriture
Année d'édition
2007
Editeur
Presses Universitaires de Rennes
Collection
Le Spectaculaire
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 291 pages • 18,00 €
16,5 x 21 cm
Egalement disponible en format eBook.
ISBN
978-2-7535-0530-8
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Considérée comme un problème de mise en scène, la lettre au cinéma est un motif propice à stimuler l'imagination des cinéastes. Qu'elle soit le motif privilégié d'un cinéaste comme Max Ophuls ou d'un genre comme le mélodrame hollywoodien, l'objet de documentaires à la gloire du General Post Office britannique ou l'occasion de poèmes chez Tony Harrison envoyée de façon anonyme dans la Treizième lettre, perdue dans Retour à Cold Mountain ou déchirée dans Sueurs froides, la lettre se révèle un agent dramatique à part entière. Jouant des écarts spatio-temporels permettant toutes sortes de circulations spatiales ou signifiantes, elle instaure un mode de communication spécifique au sein du film mais aussi avec le spectateur. Si l'adaptation de récits épistolaires à l'écran reste une gageure, certains cinéastes n'hésitent pas à concevoir leur film comme une lettre adressée à l'absent, que ce soit le père défunt chez Nathaniel Kahn, Dieu chez Neil Jordan ou le futur spectateur chez Jonas Mekas. L'écriture épistolaire rejoint ici celle du journal intime, toutes deux centrées sur l'écriture de soi dans le moment présent. De la missive insérée dans le film au film conçu comme lettre, les articles de ce recueil proposent donc une exploration de l'écriture épistolaire à l'écran dans le domaine du cinéma anglophone, jusqu'à la signature et autres inscriptions du nom propre, clôture de l'identité et du courrier.

Biographie de l'auteur :
Nicole Cloarec est maître de conférences en anglais à l'université de Rennes 1, membre de ACE (Anglophonie, Communautés, Ecritures) et de la SERCIA (Société d'Etude et de Recherche sur les Cinéma Anglophones).

Voir le site internet de l'éditeur Presses Universitaires de Rennes

> Du même auteur :

Le Cinéma en toutes lettres : jeux d'écritures à l'écran

Le Cinéma en toutes lettres (2008)

jeux d'écritures à l'écran

Collectif dir. Nicole Cloarec

Sujet : Généralités

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

14756 livres recensés   •   (c)2014-2020  Livres-Cinema.info   •