MENU   

« Et le cinéma d'Otar Iosseliani fut »

Couverture du livre Et le cinéma d'Otar Iosseliani fut par Antony Fiant

AmazonFnac
Rakuten/PriceMinister

de Antony Fiant

Type
Biographies
Sujet
RéalisateurOtar Iosseliani
Mots Clés
Otar Iosseliani, Géorgie, cinéma soviétique, cinéma russe
Année d'édition
2002
Editeur
L'Age d'Homme
Collection
Histoire et théorie du cinéma
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 249 pages • 25,36 €
15 x 22 cm
ISBN
978-2-8251-1695-1
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Otar Iosseliani, cinéaste géorgien, né en 1934 à Tbilissi, est l'auteur d'une couvre originale et attachante qui ne compte que peu de films (neuf longs-métrages de fiction entre 1966 et aujourd'hui). Mais elle constitue assurément une des plus importantes du cinéma contemporain et elle est de celles dont l'existence même est rassurante pour ceux qui partagent une certaine vision du cinéma. C'est en tout cas ce que tente de démontrer cet ouvrage. D'abord, à travers l'analyse d'un processus de création tout à la fois philosophique, primitif et téléologique, c'est-à-dire comparable à celui du démiurge, replacé dans la lignée du cinéma muet et basé sur une méthode refusant catégoriquement le hasard. Ensuite, en disséquant la fonction du regard du cinéaste sur le réel. Que ce soit dans ses documentaires (il en a réalisés cinq), dans ses trois premiers films tournés en Géorgie, ou en apprivoisant des cultures étrangères (principalement la France mais aussi l'Afrique), le regard qu'il porte sur le monde fait de lui un cinéaste éminemment universel. Enfin, en tentant de restituer le plus fidèlement possible une des caractéristiques esthétiques de son cinéma : le rythme, tant sonore que plastique et structural. Tout au long du présent ouvrage, il s'agit également de définir l'éthique de Iosseliani, véritable moteur d'une couvre à l'abri de toutes les modes, variée mais d'une rare cohérence. (Et) Le cinéma d'Otar Iosseliani (fut) est le premier ouvrage consacré au cinéaste en langue française.

Biographie de l'auteur :
Docteur en cinéma (thèse sur Iosseliani), Antony Fiant est Attaché Temporaire d'Enseignement et de Recherche (ATER) à l'Université de Caen. Il a publié des articles sur Nicolas Philibert, Rainer Werner Fassbinder, Francesco Rosi, Terrence Malick ou encore Otar Iosseliani dans les revues CinémAction et Positif.

Voir le site internet de l'éditeur L'Age d'Homme

> Du même auteur :

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

14232 livres recensés   •   (c)2014-2020  Livres-Cinema.info   •