MENU   

« Blue Velvet »

David Lynch

Couverture du livre Blue Velvet par Youri Deschamps

AmazonRakuten/PriceMinister

de Youri Deschamps

Type
Etudes
Sujet
Un FilmBlue Velvet
Mots Clés
David Lynch, analyse
Année d'édition
2004 (épuisé ou diffusion restreinte)
Editeur
Céfal
Collection
Analyse de film
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 96 pages • 16 €
14 x 21 cm
ISBN
978-2-87130-123-3
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Nul doute que, parmi les films qui ont durablement marqué le cinéma de ces vingts années, Blue Velvet figure en bonne place. Les sortilèges et le charme vénéneux du "velours bleu" sont restés intacts, et ni le temps ni les réalisations ultérieures de David Lynch ne sont venus en altérer les qualités ou en dissiper les effets. Après l'échec de Dune, Lynch reprend donc pleine possession de son style singulier et retrouve une matière toute personnelle, lesquels avaient été quelque peu tenus à distance par des inpératifs de production bien peu conformes aux exigences du cinéaste.
Dune aurait dû être le premier "vrai" film en couleur de David Lynch, pour lequel il souhaitait utiliser toute la gamme chromatique à des fins dramatiques et expressives, pour ainsi transformer la palette en véritable principe narratif. C'est ce que réalise entre autre Blue Velvet, où chaque décor, pensé avant même l'écriture du scénario pour la plupart, ne pourrait être soustrait à l'intrigue sans en compromettre les enjeux. D'emblée, le titre même du film ouvre à l'intriguant : couleur et matière, lumière et opacité, optique et haptique ; seuil de la fiction à venir qui déjà se charge et s'électrise, où il va s'agir de retrouver l'épaisseur et le bruissement du monde.
Car, dans la petite ville de Lumberton, le dehors muet (le quartier résidentiel et sa surface étincelante de couleurs) voisine sans aucun commerce avec le dedans indicible (le centre ville et ses profondeurs ténébreuses). Point de passage, faute d'échange. Comment, dès lors, organiser la circulation et retrouver le mouvement de la vie? Suivre la trajectoire de Jeffrey Beaumont : sortir de la chromo-zone et de ses images usées, puis explorer l'organicité et ses variations de noir pour restaurer la possibilité du fantasme...

Voir le site internet de l'éditeur Céfal

> Sur un thème proche :

Mulholland Drive : La clef des songes

Mulholland Drive (2014)

La clef des songes

de Pierre Tévanian

Sujet : Un Film > Mulholland Drive

Le Purgatoire des sens : Lost Highway de David Lynch

Le Purgatoire des sens (2004)

Lost Highway de David Lynch

de Guy Astic

Sujet : Un Film > Lost Highway

David Lynch : Matière, temps et image

David Lynch (2020)

Matière, temps et image

de Eric Dufour

Sujet : Réalisateur > David Lynch

Lacrimae rerum: Essais sur Kieslowski, Hitchcock, Tarkovski, Lynch et quelques autres

Lacrimae rerum (2013)

Essais sur Kieslowski, Hitchcock, Tarkovski, Lynch et quelques autres

de Slavoj Zizek

Sujet : Théorie

La main gauche de David Lynch: Twin Peaks et la fin de la télévision

La main gauche de David Lynch (2010)

Twin Peaks et la fin de la télévision

de Pacôme Thiellement

Sujet : Réalisateur > David Lynch

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

14590 livres recensés   •   (c)2014-2020  Livres-Cinema.info   •