MENU   

« Au tympan du cinéma »

dialogue avec Raymond Chirat

Couverture du livre Au tympan du cinéma par Philippe Roger

AmazonPriceMinister

de Philippe Roger

Type
Essais
Sujet
Histoire du cinéma
Mots Clés
histoire du cinéma, Valerio Zurlini, Monte Hellman, Jean Grémillon, Max Ophüls
Année d'édition
1993 (épuisé ou diffusion restreinte)
Editeur
Aléas
Collection
Dialogue avec
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 190 pages • 16 €
14,5 x 21 cm
ISBN
978-2-908016-28-4
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Sur la terre brûlée de la critique de cinéma, la voix de Philippe Roger sonne la charge à la manière d'un fantassin. Elle résonne sur le front de toutes les impostures anciennes ou plus récentes avec ce timbre particulier qui distingue le "son" des vraies batailles : celles jamais gagnées d'avance mais plus fréquemment perdues. Ce qui frappe d'abord ici : un jaillissement effervescent d'idées qui crépitent dans tous les sens au point d'estourbir le lecteur dans un premier temps. Le temps suffisant mais nécessaire qu'il lui faut pour saisir le mouvement initial d'une réflexion qui savoure ses trouvailles comme un fin gourmet - Philippe Roger est lyonnais ! - avant d'en ordonner le flux et les priorités. Au fil des textes et des films - dont la diversité hétéroclite ajoute au plaisir de la découverte celui de la surprise ! - on goûte avec délectation la subtilité et la précision d'une pensée qui s'écarte du discours conventionnel de la critique officielle, désormais stérile et dérisoire langue de bois mort, asservie aux diktats des impératifs économiques. On s'enchante ici de comprendre enfin pourquoi certains réalisateurs au bout du compte ne nous satisfont pas : terrorisme esthétique délétére chez Clouzot ; parti-pris de noirceur qui tient lieu de morale chez Blier ; autisme expressif et mental d'Eric Rochant... etc. Mais il y a aussi ces redécouvertes de cinéastes sous-estimés que Philippe Roger réhabilite en les revisitant dans des pages pertinentes : Zurlini, ce romantique déchu, Monte Hellmann qui sait filmer la tragédie cachée dans la plus humble des existences ou encore ce texte décisif sur Boris Godounov de Zulawski où «les ailes du regard sont celles d'un ange qui fixe l'œuvre du démon.» Dans ce parcours buissonnier qui conduit d'Akerman à Zurlini en passant par Allen, Antonioni, Kahn, Moretti, Roüan et tant d'autres, deux phares impératifs dans le crépuscule, guident le tracé chaotique et audacieux de ce promeneur solitaire : Jean Grémillon et Max Ophuls.

Voir le site internet de l'éditeur Aléas

> Du même auteur :

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.
Un livre sur fond de couleur beige est un livre est un livre édité en langue anglaise.

13727 livres recensés   •   (c)2014-2019  Livres-Cinema.info   •