MENU   

« Playtime »

Couverture du livre Playtime par François Ede et Stéphane Goudet

AmazonFnacPriceMinister

de François Ede et Stéphane Goudet

Type
Etudes
Sujet
Un FilmPlaytime
Mots Clés
Jacques Tati, humour, tournage, photographie
Année d'édition
2002
Editeur
Cahiers du cinéma
Collection
Beaux Livres
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Relié • 190 pages • 35,00 €
23 x 26 cm
ISBN
978-2-86642-333-9
Appréciation
3 étoiles (2 votes)

Moyenne des votes : 3 étoiles

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
2 votes3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Un film de Jacques Tati Un livre de François Ede et Stéphane Goudet Direction artistique : Macha Makeïeff Les Films de mon oncle ont confié à François Ede la restauration de Playtime pour célébrer, lors du festival de Cannes 2002, le vingtième anniversaire de la mort du créateur de Hulot. L'idée naît alors d'accompagner cette restauration de la publication de Playtime : une enquête visant à reconstituer les conditions de création de ce que Tati considérait comme son "œuvre-maîtresse", une analyse, proposant une relecture du film, nourrie des recherches sur sa genèse, et le film en images : 60 photogrammes couleur, grand format des principales scène de Playtime. L'ouvrage retrace donc d'abord l'histoire de la réalisation de ce film mythique, depuis l'idée initiale à sa sortie française, en passant par la chronique d'un tournage particulièrement mouvementé et long de près de 3 années ". De nombreux documents sont utilisés et montrés dans l'ouvrage ; des photos de repérages envoyées de par le monde par ses collaborateurs partis enquêter sur l'architecture contemporaine en passant par les dessins de Jacques Lagrange, co-scénariste du film et pourvoyeur de gags, sans oublier, naturellement, les photos du tournage. Le commentaire du film, à proprement parler, se fonde davantage sur l'analyse des principales séquences, il permet de mettre au jour les fils rouges qui donnent au film son unité, mais également de s'interroger sur le rapport de l'œuvre de Tati à la peinture de Brueghel ou Dufy par exemple ou de s'arrêter sur l'invention sonore dont il fait preuve dans ce film qui ne compte pas moins de 6 pistes sonores. Cet ouvrage se résume alors à une ambition : rappeler que Playtime est à la fois un film extraordinairement inventif d'un point de vue esthétique (ce qui a toujours valu à Tati la reconnaissance de ses pairs, de Cocteau à Duras, de Bertolucci à Scorsese), mais aussi probablement l'une des œuvres indispensables pour penser le monde moderne et " globalisé " d'aujourd'hui. Playtime sera présenté au Festival de Cannes, le 20 mai. A Paris, en juin, où la version 70 mm sera projetée au Palais de Chaillot. Puis au Festival de la Rochelle, en juillet. La sortie nationale est prévue pour le 3 juillet, de nombreuses villes de province créeront à leur tour des animations autour de la ressortie du film, avec le soutien de l’Afcae.

Prix littéraire du syndicat français de la critique de cinéma 2002.

Quatrième de couverture :
À la sortie de Playtime, François Truffaut écrivait à Jacques Tati « S'il existait un journal de travail, je le lirais et avec quelle avidité ! J'ai envie de vous interroger comme un inspecteur : Que tourniez-vous la nuit du 13 au 14 juillet 1965 ? » Comme une réponse à Truffaut, le livre de Playtime est tout à la fois une enquête visant à restituer les conditions de ce que Tati considérait comme son oeuvre-maîtresse, une analyse, proposant sa relecture, nourrie des recherches sur sa genèse, et le film en images, agrandissement de photogrammes couleur des scènes principales. De nombreux document d'archives, repérages d'architecture, accessoires, dessins, castings de figurants, autant de pièces à conviction, qui permettent de retracer l'histoire de ce film devenu mythique, depuis l'idée initiale aux environs de 1958, jusqu'à sa première projection à l'Empire fin 1967. Le cahier de la scripte, les rapports de production, les témoignages des collaborateurs de Tati, les photos de tournage, forment la chronique d'un tournage particulièrement mouvementé, long de deux années, dans un décor aux dimensions d'une ville. Le commentaire du film permet de mettre à jour les fils rouges qui lui donnent son unité, de s'interroger sur le rapport de Tati à la peinture, Bruegel ou Dufy, par exemple, de s'arrêter sur l'invention sonore et la partition des cinq pistes sur laquelle joue Tati... Aujourd'hui, plus de trente ans après la sortie de Playtime, sa restauration en 70 mm, produite par Les Films de mon oncle, va permettre de comprendre à quel point ce film reste extraordinairement novateur, inventif d'un point de vue esthétique et de mise en scène, ainsi qu'une oeuvre indispensable pour penser le monde « globalisé » d'aujourd'hui.

Biographie de l'auteur :
François Ede, chef opérateur, réalisateur, accoucheur de Jour de fête en couleurs d'origine en 1994 et auteur du livre Jour de fête ou la couleur retrouvée (éd. Cahiers du cinéma). Stéphane Goudet, universitaire (à Paris 7), critique (notamment à Positif) et auteur, en l'an 2000, d’une thèse sur Jacques Tati. L'un et l'autre ont travaillé sur les archives de la famille Tatischeff et en révèlent ici la richesse. Macha Makeïeff, directrice artistique de l’ouvrage, elle co-écrit, met en scène et créé costumes et décors de tous les spectacles de la Compagnie Deschamps et Deschamps avec Jérôme Deschamps. Ils ont réalisé les Deschiens et Qui va m’aimer ? pour la télévision. Elle a déjà signé la création de plusieurs livres liés aux pièces de théâtre de la compagnie, notamment chez Séguier, au Seuil, aux Editions du Chêne et chez Actes Sud. Elle a réalisé des expositions : Grande Hall de La Villette, Carré d’Art de Nîmes, Fondation Cartier. Jérôme Deschamps a récemment créé la société Les Films de Mon Oncle pour accueillir, restaurer et redonner vie aux films de Jacques Tati. Macha Makeïeff, signe également les décors qui accompagneront, dans différentes villes, la ressortie du film.

Voir le site internet de l'éditeur Cahiers du cinéma

> Des mêmes auteurs :

GTC:Histoire d'un laboratoire cinématographique

GTC (2016)

Histoire d'un laboratoire cinématographique

de François Ede

Sujet : Histoire du cinéma

Jacques Tati: Deux temps, trois mouvements...

Jacques Tati (2009)

Deux temps, trois mouvements...

de Macha Makeieff et Stéphane Goudet

Sujet : Réalisateur > Jacques Tati

Jacques Tati: De François le facteur à Monsieur Hulot

Jacques Tati (2002)

De François le facteur à Monsieur Hulot

de Stéphane Goudet

Sujet : Réalisateur > Jacques Tati

Jour de Fête de Jacques Tati: ou la couleur retrouvée

Jour de Fête de Jacques Tati (1995)

ou la couleur retrouvée

de François Ede

Sujet : Un Film > Jour de fête

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

13727 livres recensés   •   (c)2014-2019  Livres-Cinema.info   •