MENU   

« Fantômes du cinéma Japonais »

de Stéphane du Mesnildot

Type
Etudes
Sujet
PaysJapon
Mots Clés
Japon, danse, Horreur, entretiens, théâtre
Année d'édition
2011
Editeur
Rouge Profond
Collection
Raccords
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 222 pages • 22,30 €
15,5 x 21,5 cm
ISBN
978-2-915083-45-3
Appréciation
2 étoiles (3 votes)

Moyenne des votes : 2 étoiles

2 votes1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
1 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre vote : -

Signaler des informations incorrectes ou incomplètes

Description de l'ouvrage :
En 1998, Ring rend mondialement célèbre la figure du fantôme japonais : une jeune femme désarticulée, aux longs cheveux de meduse tombant sur son visage. Sadako cristallise alors une représentation essentielle de la culture nippone traversant les estampes d'Hokusai, le théâtre nô et le kabuki, la danse butô, le cinéma ou les mangas. Elle est l'héritière des femmes-chats vengeant leurs maîtresses assassinées et des épouses empoisonnées poursuivant de cruels samouraïs. Elle se nourrit de légendes urbaines comme la femme défigurée qui terrifie les enfants à la sortie de l'école, Hanako-chan, la fillette qui hante les toilettes des collèges. La J-horror des années 1990 et 2000 repeuple le Japon de fantômes : Sadako, bien sûr, mais aussi Asami, la femme fatale d'Audition, la famille maudite de Ju-on/The Grudge, les âmes errantes de l'Internet dans Kaïro... Loin de l'agitation et des néons de Shinjuku, les cinéastes filment des espaces urbains désertés et `lacés marquant au-delà du genre le cinéma japonais tout entier. Le livre est enrichi d'entretiens réalisés par l'auteur avec les créateurs majeurs de la fiction d'horreur au Japon (Kiyoshi Kurosawa, Takashi Shimizu, Hideo Nakata, Norio Tsuruta, Chiaki J Konaka), réunis pour la première fois dans un ouvrage en France.

Biographie de l'auteur :
Journaliste aux Cahiers du cinéma, enseignant à l'université Paris III-Sorbonne, Stéphane du Mesnildot est considéré comme l'un des meilleurs spécialistes français du cinéma asiatique. Outre un livre sur Jess Franco, il a publié une étude sur La Mort aux trousses. Il tient le blog cinéma : lesfilmsliberentlatete.com.

Voir le site internet de l'éditeur Rouge Profond

> Du même auteur :

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

21773 livres recensés   •   (c)2014-2024  Livres-Cinema.info   •