MENU   

« Je pose soixante-quinze, mais je retiens tout »

Soixante-quinze ans de souvenirs

Couverture du livre Je pose soixante-quinze, mais je retiens tout par Robert Castel

AmazonFnac
Rakuten/PriceMinister

de Robert Castel

Type
Autobiographies
Sujet
ActeurRobert Castel
Mots Clés
Robert Castel, autobiographie
Année d'édition
2008
Editeur
Ramsay
Collection
Récit
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 351 pages • 19,50 €
14 x 20 cm
ISBN
978-2-84114-988-9
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
«Cependant notez, je vous en prie, que je vous confesse toutes ces choses sans rien en attendre en retour, n'est-ce pas. Vraiment, qu'ai-je à attendre d'Alain Delon, Mireille Darc, Alain Cavalier, José Giovanni, Jean Gabin, Bruno Coquatrix, Gilbert Bécaud, Jean Poiret, Charles Vanel, Harry Baur... et ceux qui vont suivre ? Je n'ai pas d'ascenseur à renvoyer à qui que ce soit et je n'en attends aucun. Les escaliers, je les ai montés à pied. Parfois, je n'ai même pas trouvé de rampe pour me soutenir.» Tout le monde connaît Robert Castel. Il fait partie de nos souvenirs télévisuels et cinématographiques. Il appartient à notre patrimoine. Aujourd'hui, il est considéré comme l'inventeur du style pied-noir. C'est un autre homme que vous allez découvrir dans ce livre. Avec son humour légendaire, ce récit auto­biographique nous raconte l'itinéraire incroyable de cet enfant d'Alger, dont le père était une star de la musique, et qui débarque un beau jour à Paris en plein traumatisme de la guerre d'Algérie. Avec pudeur et franchise, Robert Castel nous fait partager tous les souvenirs de sa carrière foisonnante : ses rencontres, les anecdotes de ses nombreux tournages mais aussi ses blessures...

Extrait :
JE POSE 75, MAIS JE RETIENS TOUT

L'événement le plus important qui se produisit dans le monde ne fut pas l'invention de l'alphabet, ni de la géométrie, ni de l'arithmétique, ni de la physique, ni de la chimie, ni la naissance de Socrate, ni celle de Platon, ni celle d'Aristote, ni l'invention de la roue, ni celle du feu, ni celle du langage, ni même la longueur du nez de Cléopâtre, ni les actions de César, ni l'incendie de la bibliothèque d'Alexandrie, ni la bataille d'Actium, ni la bataille de la Marne, ni celle d'Hemani, ni même (que Dieu me pardonne, Sebhane Ellah, Louanges à Lui) la promulgation des Dix Commandements par Moïse aux pieds du Mont Sinaï, ni les contributions de Sénèque, Tite-Live, Marc Aurèle, d'Ovide, d'Homère, de Shakespeare, ni de Galilée, Leibniz, Newton, ni de Descartes, ni de Kant, ni de Freud, ni d'X, Y ou Z pour faire court.
Non. Pour moi, l'événement le plus important qui se produisit dans le monde eut lieu le 21 mai 1933 à Alger, rue du Dauphiné.
Il était 7 h 35. Je venais de naître. Le monde en fut ébranlé.
Alors mon père et ma mère (que Dieu les bénisse) choisirent mon prénom. Ce fut Robert. Mon nom, je l'avais déjà, bien sûr. C'était Moyal.
Et Castel, c'est quoi ? Tout bêtement un pseudonyme que j'ai emprunté pour «faire l'artiste». Parfois je pense que j'ai eu tort.

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

15293 livres recensés   •   (c)2014-2021  Livres-Cinema.info   •