MENU   

« Blow up, un regard anthropologique »

Affleurer la surface du monde

Couverture du livre Blow up, un regard anthropologique par Thierry Roche

AmazonFnac
Rakuten/PriceMinister

de Thierry Roche

Type
Etudes
Sujet
Un FilmBlow up
Mots Clés
Michelangelo Antonioni, anthropologie
Année d'édition
2010
Editeur
Yellow Now
Collection
Côté cinéma
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 172 pages • 15,30 €
12 x 17 cm
ISBN
978-2-87340-260-0
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
L'anthropologie, science ou art ? Qu'importe, les frontières sont poreuses et l'anthropologie a tout intérêt à s'ouvrir aux champs habituellement traités par l'esthétique. La rencontre entre l'analyse de Blow up - film de fiction réalisé par Michelangelo Antonioni en 1967 - et l'analyse de films relevant de l'anthropologie visuelle fera apparaître que le monde dans lequel nous vivons est un. Pour le comprendre dans sa complexité, nous proposons de redéfinir l'anthropologie comme projet et de croiser anthropologie, esthétique et philosophie.

Biographie de l'auteur :
Anthropologue, Thierry Roche centre ses recherches sur l'utilisation du cinéma en anthropologie, notamment sur la place du paysage dans les films anthropologiques, la mise en scène du réel, l'anthropologie et l'esthétique, la relation documentaire/fiction. Il est maître de conférence à l'université Picardie Jules Verne et membre de l'équipe Habiter-PIPS.

Extrait :
GÉNÉRIQUE

Aux origines de l'anthropologie visuelle

L'écueil d'un raisonnement de type évolutionniste fondé sur une vision déterministe de l'histoire hante immanquablement la quête des «origines». La construction à rebours d'une logique à partir d'une approche téléologique pose nécessairement la question des postulats idéologiques sur lesquels s'adosse la réflexion. Il suffit, pour s'en convaincre, d'observer les difficultés rencontrées pour nommer la période qui couvre l'émergence du cinéma et les premières années de son existence. On parle de cinéma «primitif», de cinéma des «origines» ou des «premiers temps», une terminologie similaire à celle utilisée par les évolutionnistes du XIXe siècle pour nommer les populations des mondes lointains. On échappera certes à l'étape d'un «cinéma sauvage ou barbare», mais l'idée est là, il y aurait un commencement, celui où le langage balbutie, s'élabore lentement, et un achèvement qui correspondrait à notre époque, comme si tout le cinéma n'était pas déjà contenu, en substance, dans les premières bandes cinématographiques élaborées à la fin du XIXe siècle. De même, les grandes thématiques qui sous-tendent la réflexion sur l'utilisation de l'image en anthropologie sont posées durant la quinzaine d'années comprise entre les débuts du cinéma et la Première Guerre mondiale : la question du statut de l'image (film document pour l'analyse/film instrument de l'analyse), le débat sur le rapport cinéaste/ethnologue (films réalisés par des scientifiques et films réalisés par des cinéastes), l'interrogation sur la spécificité d'une anthropologie visuelle en tant que démarche autonome et enfin l'articulation réalité/fiction à travers les reconstitutions «historiques» (Piault, 2000).
Les films d'exploration réalisés à la fin du XIXe siècle et au début du XXIe adoptent les conceptions ethnocentriques de l'idéal évolutionniste. Ils sont tout entiers au service de la rationalité et de la scientificité du colonialisme - pratique symptomatique d'une société qui croit détenir la vérité de l'histoire -, purs produits d'une société sûre de son fait mais aussi mue par une véritable curiosité, un désir insatiable d'embrasser toute l'humanité, à la fois dans le temps et l'espace. Cette quête frénétique d'une connaissance du vivant, de l'infiniment petit à l'infiniment lointain, sera facilitée par les techniques nouvelles qui permettent une instrumentalisation du regard. L'aviation et la psychanalyse naissent à la même époque, période intense où le voyage intérieur et le voyage géographique se combinent pour explorer les multiples facettes de l'humanité. Accélération du temps, raccourcissement des distances, les signes de la (sur)modernité se mettent en place et l'ethnologie devient ambulancière, destinée à maintenir un souffle de vie aux sociétés qui tendent à s'effacer comme s'effacent sur le sable les traces (de culture) après le passage des vagues (de l'occidentalisation). À ce moment de l'histoire, et plus encore après la publication des travaux de Malinowski, tout laisse en effet penser que l'anthropologie, en se développant, sera une science de l'image. Le rôle central accordé à l'observation et le développement des techniques photographiques et cinématographiques plaident en ce sens.

Voir le site internet de l'éditeur Yellow Now

> Du même auteur :

Antonioni-Ferrare : Une hypothèse plausible

Antonioni-Ferrare (2016)

Une hypothèse plausible

de Thierry Roche

Sujet : Réalisateur > Michelangelo Antonioni

Michelangelo Antonioni:anthropologue de formes urbaines

Michelangelo Antonioni (2015)

anthropologue de formes urbaines

Collectif dir. José Moure et Thierry Roche

Sujet : Réalisateur > Michelangelo Antonioni

L'autre néo-réalisme: Une correspondance

L'autre néo-réalisme (2013)

Une correspondance

de Marco Bertozzi et Thierry Roche

Sujet : Pays > Italie

Cinéma / Paysages: Carnet de notes pour un film sur le Pô

Cinéma / Paysages (2013)

Carnet de notes pour un film sur le Pô

de Thierry Roche

Sujet : Genre > Documentaire

Indian's Song: Des Indiens d'Hollywood au cinéma des Indiens

Indian's Song (2010)

Des Indiens d'Hollywood au cinéma des Indiens

de Gilles Laprévotte et Thierry Roche

Sujet : Pays > Etats-Unis

> Sur un thème proche :

Blowup, une seconde vue: Essai sur la complexité filmique

Blowup, une seconde vue (2012)

Essai sur la complexité filmique

de Jean-François Robic

Sujet : Un Film > Blow up

Mon désert rouge:sur les traces d'un tournage d'Antonioni

Mon désert rouge (2019)

sur les traces d'un tournage d'Antonioni

de Morena Campani

Sujet : Un Film > Le Désert rouge

L'Avventura: Michelangelo Antonioni, 1960

L'Avventura (2010)

Michelangelo Antonioni, 1960

de Pierre Sorlin

Sujet : Un Film > L'Avventura

La Nuit

La Nuit (1995)

Collectif

Sujet : Un Film > La Nuit

L'Eclipse

L'Eclipse (1993)

Collectif

Sujet : Un Film > L'Eclipse

La Nuit

La Nuit (1970)

Collectif

Sujet : Un Film > La Nuit

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

14232 livres recensés   •   (c)2014-2020  Livres-Cinema.info   •