MENU   

« Bollywood »

Industrie des Images

Couverture du livre Bollywood par Collectif dir. Monique Dagnaud et Kristian Feigelson

AmazonFnac
Rakuten/PriceMinister

Collectif sous la direction de Monique Dagnaud et Kristian Feigelson

Type
Etudes
Sujet
PaysInde
Mots Clés
Inde, Bollywood
Année d'édition
2012
Editeur
Presses Sorbonne Nouvelle
Collection
Théorème
n°16
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 207 pages • 24,00 €
19 x 23 cm
ISBN
978-2-87854-584-5
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Signaler des informations incorrectes ou incomplètes

Description de l'ouvrage :
Bollywood ne se résume pas a une gigantesque fabrique filmique, c'est aussi le lieu où s'est forgée, en images, en musique et en chorégraphies une certaine idée de l'Inde. La dimension industries culturelles, qui combine histoire, économie, sociologie et approche esthétique des images, permet ici d'opérer une plongée en profondeur dans la société indienne et de décrypter le rapport qu'elle entretient avec le reste du monde. Notre objectif est donc de dépasser l'étude stricto sensu d'un répertoire cinématographique pour embrasser les divers aspects qui fondent et font évoluer la Mecque du cinéma indien. Bollywood pluriel décline ses industries créatives dans un contexte nouveau de globalisation. Produisant depuis des décennies un cinéma d'auteur et de divertissement populaire, des séries télévisées, des films d'animation et des documentaires, Bollywood est capable d'absorber les courants culturels venus d'ailleurs. Il épouse à sa manière les grandes tendances du cinéma-monde pour déployer une activité industrielle d'envergure en s'appuyant sur une tradition ancestrale de l'image. Ce numéro Bollywood : industrie des images rassemble dans une dimension interculturelle une quinzaine de contributions de chercheurs d'horizons disciplinaires différents dont les meilleurs spécialistes anglo-saxons et indiens. Fruit de nombreuses enquêtes menées en Inde, Théorème a l'ambition, par cette variété d'approches, de capter la complexité et l'ampleur du phénomène Bollywood. Coordination : Monique Dagnaud, sociologue (CNRS/EHESS), et Kristian Feigelson, sociologue (IRCAV/Paris 3/EHESS).

Biographie de l'auteur :
Monique Dagnaudet Kristian Feigelson sont sociologues.

Extrait :
Monique Dagnaud et Kristian Feigelson

Bollywood : industrie des images

Les enjeux de Bollywood

Ce numéro de Théorème s'inscrit dans la continuité de recherches menées depuis dix ans et débattues à l'occasion de multiples conférences en Inde, en Europe et aux États-Unis. Le continent indien est encore peu exploré sous l'angle des industries culturelles, les films indiens, à l'esthétique si éloignée des canons occidentaux, ayant presqu'à eux seuls mobilisé toute la curiosité des chercheurs.
Qu'entendons-nous ici par industries culturelles ? Au point de départ, nous nous situons dans le cadre descriptif posé par les économistes : un secteur de fabrications de biens et services à valeur ajoutée, soumis à des logiques industrielles classiques (mise en oeuvre de moyens humains et techniques, production en séries), mais déterminé, dans son organisation et son modèle économique, par une singularité, la gestion de talents artistiques. Sélection des intervenants selon des réputations, politique de contrats d'exclusivité, engagement d'artistes et de techniciens autour de projets : les industries culturelles correspondent à un mode de fabrication originale. Dans cette définition des industries créatives de multiples secteurs sont englobés : la presse, la musique, le cinéma et la télévision, le théâtre, la mode, etc. Nous utiliserons le terme «les industries de l'image», car la production de films et téléfilms constitue le coeur battant de Bollywood, même si s'exercent dans son sillage de multiples autres activités artistiques, en particulier la musique et la danse. Toutefois nous ne nous sommes pas limités à explorer une activité économique. Les industries culturelles ont à voir avec les traits identitaires des pays et des régions, elles sont affiliées à des traditions esthétiques et elles sont souvent articulées à des visées politiques : notre projet a donc été de saisir ces différentes facettes composant la particularité de l'industrie de Bollywood pour en comprendre les enjeux. Les studios ne se résument pas à être une gigantesque fabrique filmique, mais sont aussi le lieu où s'est forgée, en images, en musiques, et en chorégraphies, une certaine idée de l'Inde. Notre objectif est donc de dépasser l'étude stricto sensu des modalités de la production cinématographique pour embrasser les dimensions plurielles qui fondent et font évoluer cette Mecque du cinéma indien. Ce parti pris suppose d'opérer une plongée en profondeur dans la société indienne et de décrypter le rapport que son cinéma entretient avec elle.
Notre recherche se situe dans le cadre théorique des sciences sociales mais fait aussi largement appel aux enquêtes de terrain. L'ambition a été d'articuler Bollywood et industries culturelles, et a fortiori industries des images dans une perspective interactionniste où la culture définie sous sa forme industrialisée apparaît comme la «somme des attendus partagés que les individus utilisent pour coordonner leurs activités», des «traces figées d'une action collective» en constante élaboration et en rapport avec un moment historique donné. Marquée par un contexte colonial de départ, cette industrie clivée entre le colonisateur britannique et l'envahisseur américain, élabore peu à peu son propre imaginaire. Il s'agit bien d'examiner les industries de l'image indienne, leurs méthodes de fabrication et leurs projections imaginaires, en lien avec cet identitaire national. Cette recherche ne se réduit donc pas à Bollywood, qui prend ici un sens polysémique. La controverse porte à la fois sur cette dénomination, contraction tardive d'Hollywood avec Bombay, mais aussi sur les conditions de son émergence à la fois comme entité régionale et internationale. À l'extérieur de l'Inde, Bollywood reste associé au cinéma indien dans son ensemble. A l'intérieur dans un contexte de globalisation accéléré, Bollywood incarne une forme de repli sur soi sinon de forme renouvelée du nationalisme indien. Devenu un terme générique puis un label, Bollywood convoque simultanément une réflexion sur les industries culturelles et une relecture par le prisme des études post-coloniales. (...)

Voir le site internet de l'éditeur Presses Sorbonne Nouvelle

> Des mêmes auteurs :

Les industries des images en Asie de l'est:Entre mondialisation et identités locales (Chine - Hong Kong, Corée, Japon, Taiwan)

Les industries des images en Asie de l'est (2021)

Entre mondialisation et identités locales (Chine - Hong Kong, Corée, Japon, Taiwan)

Collectif dir. Kristian Feigelson et Wafa Ghermani

Sujet : Pays > Asiatique

Chris Marker : pionnier et novateur

Chris Marker (2017)

pionnier et novateur

Collectif dir. Kristian Feigelson

Sujet : Réalisateur > Chris Marker

Caméra politique : Cinéma et stalinisme

Caméra politique (2005)

Cinéma et stalinisme

Collectif dir. Kristian Feigelson

Sujet : Pays > Russie / URSS

Cinéma hongrois : Le temps et l'histoire

Cinéma hongrois (2003)

Le temps et l'histoire

Collectif dir. Kristian Feigelson et Jarmo Valkola

Sujet : Pays > Europe

> Livres ayant un titre identique ou proche :

Bollywood: Gods, Glamour, and Gossip

Bollywood (2009)

Gods, Glamour, and Gossip

de Kush Varia
(en anglais)

Sujet : Pays > Inde

Bollywood : Dans les coulisses des Film Cities

Bollywood (2005)

Dans les coulisses des Film Cities

de Pierre Polomé et Virginie Broquet

Sujet : Pays > Inde

> Sur un thème proche :

Les cinémas de l'Inde: Les années 2000

Les cinémas de l'Inde (2011)

Les années 2000

Collectif dir. Zeenat Saleh

Sujet : Pays > Inde

Bollywood et les autres : Voyage au coeur du cinéma indien

Bollywood et les autres (2011)

Voyage au coeur du cinéma indien

de Ophélie Wiel

Sujet : Pays > Inde

Johar et Mehmood in Bollywood : Chronique d'un film indien inachevé

Johar et Mehmood in Bollywood (2010)

Chronique d'un film indien inachevé

de Emmanuel Grimaud

Sujet : Pays > Inde

Bollywood Film Studio:ou comment les films se font à Bombay

Bollywood Film Studio (2004)

ou comment les films se font à Bombay

de Emmanuel Grimaud

Sujet : Pays > Inde

La Saga de Bollywood: Le cinéma indien

La Saga de Bollywood (2004)

Le cinéma indien

de Dinesh Raheja et Jitendra Kothari

Sujet : Pays > Inde

Il était une fois Bollywood: Voyage dans l'industrie cinématographique indienne et sa culture

Il était une fois Bollywood (2004)

Voyage dans l'industrie cinématographique indienne et sa culture

de Jonathan Torgovnik

Sujet : Pays > Inde

La nouvelle revue de l'Inde n°6: 100 ans de cinéma indien

La nouvelle revue de l'Inde n°6 (2012)

100 ans de cinéma indien

Collectif dir. François Gautier

Sujet : Pays > Inde

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.
Un livre sur fond de couleur beige est un livre édité dans une autre langue que le français.

18380 livres recensés   •   (c)2014-2022  Livres-Cinema.info   •