MENU   

« Visages »

de Shoah, le film de Claude Lanzmann

Couverture du livre Visages par Aline Alterman

AmazonRakuten/PriceMinister

de Aline Alterman

Type
Etudes
Sujet
Un FilmShoah
Mots Clés
Claude Lanzmann
Année d'édition
2006 (épuisé ou diffusion restreinte)
Editeur
Cerf
Collection
Passages
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 349 pages • 48 €
14,5 x 23,5 cm
ISBN
978-2-204-07885-6
Appréciation
4 étoiles (1 vote)

Moyenne des votes : 4 étoiles

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
1 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Shoah, de Lanzmann, est un film qui s'intègre dans l'histoire du cinéma par un suspens de l'action négatif, et un suspens des Visages singulier. Evénement inaugural en ce qu'il fait sauter les cadres qui habituellement au cinéma balisent l'humanité. Shoah présente les Visages de revenants de l'extermination là où elle a été en son centre, et de témoins. Et présente aussi les paysages actuels où l'extermination a eu lieu. Le film laisse désespérancequant à l'Histoire, ne laisse pas subsister les mythes, les illusions qui paraissaient légitimes. La remémoration qu'il met en acte invalide les constructions de l'histoire fallacieuses, mais elle vise aussi à fonder des pratiques historiennes échappant aux stéréotypes. Et c'est la remémoration, par l'inscription des traces mémorielles, qui autorise l'émergence d'un sujet de l'histoire. C'est par les Visages, d'abord comme événement visible sur l'écran, que Shoah rencontre la philosophie de façon telle que celle-ci ne peut se dérober. La puissance de pensée de la présentation des Visages dans le film détruit les illusions d'un sens assuré de l'Histoire passant outre les Visages, et même d'une fuite possible vers le Bien au-delà les Visages. Shoah oblige à penser les Visages avec une exigence absolue. Par les Visages narrant la mort et la souffrance advenues, cette pensée du film pose ses contenus de vérité. L'esthétique du film rencontre encore la pensée de Walter Benjamin. C'est le montage qui crée l'œuvre cinématographique. L'œuvre a sa légalité propre, impose sa nuit et sa lumière singulières.

Voir le site internet de l'éditeur Cerf

> Sur un thème proche :

Shoah, une double référence ?:Des faits au film, du film aux faits

Shoah, une double référence ? (2017)

Des faits au film, du film aux faits

de Rémy Besson

Sujet : Un Film > Shoah

Un vivant qui passe: Auschwitz 1943 - Theresienstadt 1944

Un vivant qui passe (2013)

Auschwitz 1943 - Theresienstadt 1944

de Claude Lanzmann

Sujet : Un Film > Shoah

Au sujet de Shoah

Au sujet de Shoah (2011)

Collectif

Sujet : Un Film > Shoah

L'écriture de Shoah : Une lecture analytique du film et du livre de Claude Lanzmann

L'écriture de Shoah (2008)

Une lecture analytique du film et du livre de Claude Lanzmann

de Anne-Marie Houdebine-Gravaud

Sujet : Un Film > Shoah

Claude Lanzmann: Un voyant dans le siècle

Claude Lanzmann (2017)

Un voyant dans le siècle

Collectif dir. Juliette Simont

Sujet : Réalisateur > Claude Lanzmann

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

13879 livres recensés   •   (c)2014-2019  Livres-Cinema.info   •