MENU   

« Zombie, une fable anthropologique »

Couverture du livre Zombie, une fable anthropologique par Barbara Le Maître

AmazonFnac
PriceMinister

de Barbara Le Maître

Type
Etudes
Sujet
Sociologie
Mots Clés
Horreur, monstre, représentation, George A. Romero, philosophie
Année d'édition
2015
Editeur
Presses Universitaires de Paris Ouest
Collection
L'oeil du cinéma
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 250 pages • 23,00 €
15 x 21 cm
ISBN
978-2-84016-199-8
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Cet ouvrage propose une lecture esthétique du zombie au cinéma.
Hypothèse : ce motif est un instrument de refonte pour la plupart des représentations - tous savoirs, images et imaginaires entrelacés - à partir desquelles l'homme a fondamentalement trouvé à être pensé, jaugé ou mesuré, bref, construit. De là, sans doute, sa force anthropologique. Parmi d'autres toujours possibles, quatre pistes sont ici privilégiées, qui dressent autant de "trames" constitutives du motif filmique, en d'autres termes, autant de sources théoriques ou figuratives commuées en substrats de composition. La voie de l'écorché est suivie en premier lieu, Romero (et consorts) renouant sans conteste avec l'iconographie anatomique du XVIe siècle (celle de Vésale, exemplairement). Cependant, glissant entre les médiums, l'écorché quitte la description anatomique au bénéfice d'une fiction anatomique (elle-même inscrite sur fond de scène utopique, au sens strict : Thomas More, Louis Marin). Or, une telle fiction d'affranchissement du corps vis-à-vis de la loi des organes n'est pas sans précédent : Gilles Deleuze et Félix Guattari en ont esquissé le principe par le biais du concept de corps sans organes ; dans ce contexte, on entreprend de montrer comment le motif du zombie permet de (re)spécifier le concept, c'est-à-dire, de faire valoir ce qu'il apporte au concept - rien de moins. Une troisième piste fondamentale au regard de la pensée de l'homme, depuis Descartes, Vaucanson ou La Mettrie notamment, est celle de l'automate dont le zombie associe, en l'occurrence, les versants mécanique et psychique. Afin de ressaisir un tel agencement, il faut se pencher sur ce qui lie les oeuvres de Jacques Vaucanson et de Jean-Martin Charcot, en imaginant qu'un même rêve - par-delà la dissemblance de leurs projets respectifs - circule entre le fabricant d'automates et le médecin de la Salpêtrière. Enfin, le dernier chemin emprunté est celui des Vanités. Car non seulement le cadavre hurlant jeté à la face du spectateur crie "memento mori", mais en outre, la figuration du zombie compose volontiers avec le crâne (ou autre élément squelettique), la bougie, l'horloge, le coquillage, l'instrument de musique... et jusqu'à l'aliment pourri...

Voir le site internet de l'éditeur Presses Universitaires de Paris Ouest

> Du même auteur :

La Nuit des morts-vivants : Précis de recomposition

La Nuit des morts-vivants (2016)

Précis de recomposition

Collectif dir. Barbara Le Maître

Sujet : Un Film > La Nuit des morts-vivants

Tout ce que le ciel permet :en cinéma, photographie, peinture et vidéo

Tout ce que le ciel permet (2015)

en cinéma, photographie, peinture et vidéo

Collectif dir. Bruno Nassim Aboudrar et Barbara Le Maître

Sujet : Technique > Esthétisme

Cinéma muséum: Le musée d'après le cinéma

Cinéma muséum (2013)

Le musée d'après le cinéma

Collectif dir. Barbara Le Maître et Jennifer Verraes

Sujet : Sociologie

Entre film et photographie : Essai sur l'empreinte

Entre film et photographie (2004)

Essai sur l'empreinte

de Barbara Le Maître

Sujet : Théorie

> Sur un thème proche :

George A. Romero: Révolutions, zombies et chevalerie

George A. Romero (2019)

Révolutions, zombies et chevalerie

de Julien Sévéon

Sujet : Réalisateur > George A. Romero

Trembler pour l'autre : Pour une éthique du cinéma

Trembler pour l'autre (2015)

Pour une éthique du cinéma

de David Lengyel

Sujet : Théorie

Visions : Philosophie et cinéma

Visions (2014)

Philosophie et cinéma

de Luc Deneulin et Johan Swinnen

Sujet : Théorie

Voir ensemble: Autour de Jean-Toussaint Desanti

Voir ensemble (2003)

Autour de Jean-Toussaint Desanti

Collectif dir. Marie-José Mondzain

Sujet : Théorie

Les Zombies au cinéma: L’histoire ultime des morts-vivants à l’écran

Les Zombies au cinéma (2017)

L’histoire ultime des morts-vivants à l’écran

de Ozzy Inguanzo

Sujet : Genre > Horreur

Ze craignos monsters, le re-retour : Les grands thèmes du cinéma fantastique

Ze craignos monsters, le re-retour (1998)

Les grands thèmes du cinéma fantastique

de Jean-Pierre Putters

Sujet : Genre > Fantastique

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

13660 livres recensés   •   (c)2014-2019  Livres-Cinema.info   •