MENU   

« L' Oeil détourné »

Mains et imaginaires tactiles au cinéma

Couverture du livre L' Oeil détourné par Emmanuelle André

AmazonFnac

de Emmanuelle André

Type
Essais
Sujet
Théorie
Mots Clés
corps, regard, geste
Année d'édition
2020 (5 juin 2020)
Editeur
De l'incidence
Collection
(hors collection)
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 220 pages • 24,00 €
14 x 19 cm
ISBN
978-2-918193-52-4
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Cet essai d'Emmanuelle André se concentre sur les reconfigurations et prolongements de l'oeil ainsi que du regard, en tant qu'ils sont relayés au cinéma par la main. Ces « remaniements » sont le problème esthétique, politique, et historique du livre. Le cinéma y est parcouru dans ses exemples les plus contemporains (notamment dans ses liens à la science – la médecine par exemple, avec le cas de la chirurgie), pour effectuer une remontée jusqu'aux premiers temps. Main, manipulation, opérateurs du visible et leurs outils, répertoire des gestes sont autant de thèmes essentiels et intriguants au cinéma, dont l'emmêlement vient questionner les potentialités du film. Le livre marque par sa profondeur et sa très grande originalité. Il est exigeant, tout autant qu'agréable à lire, car il suscite l'étonnement et mobilise avec beaucoup de finesse des exemples issus de la culture populaire, du film d'animation ou de l'art contemporain (Julien Prévieux, Richard Serra...).

Description de l'ouvrage :
Nul mieux que le cinéma ne renseigne sur nos manières de voir qui se développent et se transforment sous nos yeux. Regarder sa main, détourner d’elle son regard, attraper l’œil, percer les yeux, enfin toucher pour voir, sont des gestes que le cinéma réinvente, des imaginaires tactiles qu’il ouvre à notre raison. Or, l’analyse de ces gestes permet de repérer des périodes de mutation pour la vision, accompagnée de ses inventions instrumentales : le XXIe siècle contemporain, le XIXe siècle positiviste, la Renaissance, enfin la Préhistoire que les films revisitent, du classicisme hollywoodien à l’extrême contemporain, en passant par l’essai documentaire et le film expérimental. L’œil détourné désigne dans ce livre cette histoire oblique du cinéma, que suppose la mise à distance de l’acte de voir.

Nouée à l’œil par le montage, la main déjoue les cadres figés de nos façons de regarder et redessine d’un film à l’autre les contours de notre humanité : métamorphosée par l’animal, hantée par les machines, abîmée par le travail.

Biographie de l'auteur :
Emmanuelle André est professeur à l'université Paris 7-Diderot.Elle a publié des ouvrages qui relient l'esthétique du cinéma, l'histoire de l'art et l'anthropologie des images, notamment Esthétique du motif. Cinéma, musique, peinture (2007) et Le Choc du sujet. De l'hystérie au cinéma (2011). Elle écrit par ailleurs dans les revues Trafic, Art Press, Screen, Vertigo, CinémaS. Le motif de l’œil (détourné, relayé, distrait) hante ses travaux.

Voir le site internet de l'éditeur De l'incidence

> Du même auteur :

> Sur un thème proche :

De la figure en général et du corps en particulier:L'invention figurative au cinéma

De la figure en général et du corps en particulier (1998)

L'invention figurative au cinéma

de Nicole Brenez

Sujet : Théorie

Visages: histoires, représentations, créations

Visages (2017)

histoires, représentations, créations

Collectif dir. Laurent Guido

Sujet : Théorie

La Capture de mouvement: ou le remodelage de l'invisible

La Capture de mouvement (2014)

ou le remodelage de l'invisible

Collectif

Sujet : Théorie

Tourner le dos : Sur l'envers du personnage au cinéma

Tourner le dos (2013)

Sur l'envers du personnage au cinéma

Collectif dir. Benjamin Thomas

Sujet : Théorie

Corps et cadre: Cinéma, éthique, politique

Corps et cadre (2012)

Cinéma, éthique, politique

de Jean-Louis Comolli

Sujet : Théorie

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

14228 livres recensés   •   (c)2014-2020  Livres-Cinema.info   •