MENU   

« Ettore Scola »

Une pensée graphique

Couverture du livre Ettore Scola par Jean A. Gili

AmazonPriceMinister

de Jean A. Gili

Type
Essais
Sujet
RéalisateurEttore Scola
Mots Clés
Ettore Scola, filmographie, dessin, cinéma italien
Année d'édition
2008 (épuisé ou diffusion restreinte)
Editeur
Isthme
Collection
(hors collection)
Avec un DVD
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 156 pages • 25,00 €
20,5 x 25 cm
ISBN
978-2-35409-015-9
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Ettore Scola, une pensée graphique, est, à la fois, une exposition - événementielle et, pourtant, gratuite - du Centre Des Arts Enghien-Les-Bains consacrée au cinéaste du 23 janvier au 30 mars 2008 et une publication luxueuse publiée à cette occasion. L'initiative appartient à Jean A. Gili, spécialiste du cinéma italien, professeur de cinéma à Paris 1, membre de l’AFRHC et critique à Positif, qui propose une mise en perspective imagée des films de Scola qui, journaliste dans sa jeunesse, collabora à l'hebdomadaire humoristique Marc'Aurelio en croquant et griffonnant des dessins, à l'origine, non destinés à être publiés ou exposés. Dominique Rolland - directeur de la Collection CDA d’Enghien et, ici, auteur de l’entretien d’Ettore Scola, Scola Roma, présenté dans le DVD joint - souligne l’importance de cet ouvrage qui, pour la première fois en France, présente plus d’une centaine de dessins, ébauches, illustrations et caricatures, qui suggèrent visuellement et mentalement l’oeuvre d’Ettore Scola, forte d’une quarantaine de films, et révèlent tout naturellement en amont le fil(m) de sa pensée graphique. Un premier chapitre, Entre la France et l’Italie (pp. 18-62), étudie les films incontournables : Nous nous sommes tant aimés, Une journée particulière, La terrasse, La nuit de Varennes, Macaroni, Splendor, Le roman d’un jeune homme pauvre, Le dîner, Concurrence déloyale et Gente di Roma. Une seconde partie, Entretiens (de 1976 à 2004)(pp. 65-139), parcourt sa carrière : Les débuts, Scola scénariste, Les premiers films, Drame de la jalousie, Nous nous sommes tant aimés, Affreux, sales et méchants, Mesdames et messieurs, bonsoir, Une journée particulière, Le bal, Gente di Roma. Une filmographie illustrée des affiches couleur de chaque long-métrage, conclut le tout. Comme toujours dans les livres de Gili, l’ouvrage est richement illustré - photos de tournage à profusion - et, exposition oblige, nombreux documents inédits et variés, maquettes et costumes de films, souvent pleine page. Scola, Gili et Roland concilient un beau livre d’art(s) et littérature qui dévoile qu'en tout cinéaste est un dessinateur qui s'ignore ou qui s'affiche. Un constant s'impose : Ettore Scola a suscité en France peu d'études dans les revues spécialisées et dans la presse généraliste et des notices de dictionnaires nuancées, sauf dans le Larousse du cinéma, laudatif. Ce livre, bienvenu, est le premier écrit en langue française sur Scola. C'est dire si ce scénariste puis cinéaste italien, objet populaire de rétrospectives et de festivals (Pontarlier, Prades, Nice, Bastia, Montpellier, Grenoble, Villerupt, Voiron, Annecy...) mais partiellement reconnu ou boudé par la critique, méritait une exposition et, surtout, cet ouvrage, d'emblée de référence.

Voir le site internet de l'éditeur Isthme

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

13818 livres recensés   •   (c)2014-2019  Livres-Cinema.info   •