MENU   

« Federico Fellini »

Couverture du livre Federico Fellini par Angel Quintana

AmazonFnac
Rakuten/PriceMinister

de Angel Quintana

Type
Biographies
Sujet
RéalisateurFederico Fellini
Mots Clés
Federico Fellini, filmographie
Année d'édition
2007
Editeur
Cahiers du cinéma
Collection
Grands cinéastes
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 95 pages • 7,00 €
18,5 x 22,5 cm
ISBN
978-2-86642-486-2
Appréciation
3 étoiles (1 vote)

Moyenne des votes : 3 étoiles

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
1 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
Le nom de Federico Fellini, le réalisateur aux quatre Oscars, est associé à l'âge d'or du cinéma italien, voire du cinéma tout court. Cinéaste démiurge, son univers, entre réalité et fiction, est intimement lié à la culture, voire à l'inconscient collectif de la société italienne. Débutant dans les années quarante aux côtés de Rossellini dans la mouvance du néoréalisme, il connaît son premier grand succès avec La Strada en 1954, où son actrice fétiche et épouse dans la vie, Giulietta Masina, campe l'inoubliable personnage de clown triste Gelsomina. Les années soixante et soixante-dix voient s'enchaîner les plus grands succès populaires et critiques. Avec La Dolce Vita, Fellini entre de plain-pied dans la modernité. La scène où Marcello Mastroianni et Anita Ekberg s'étreignent dans les eaux de la fontaine de Trevi est devenue synonyme de séduction dans le monde entier. L'influence de la psychanalyse est manifeste dans Huit et demi, où le personnage du cinéaste incarné par Mastroianni fonctionne comme un double fantasmatique de Fellini lui-même. Suivent Fellini-Roma et Amarcord, films oniriques, entre mythe et caricature, sur fond de nostalgie et de crise de civilisation. Enfin, dans les années quatre-vingt, Et vogue le navire, Ginger et Fred et Intervista évoquent avec mélancolie la mort du cinéma. Créateur d'univers baroques exubérants, amoureux des femmes voluptueuses, ce visionnaire touche à l'universel tant il parvient à travers ses propres désirs et obsessions à donner corps à l'homme moderne dans toutes ses contradictions.

Biographie de l'auteur :
Angel Quintana enseigne l'histoire et la théorie du cinéma à l'Université de Gérone (Espagne). Il est également critique de cinéma pour Culturals, (le supplément culturel de La Vanguardia) et El Punt, ainsi que pour l'édition espagnole des Cahiers du cinéma.

Voir le site internet de l'éditeur Cahiers du cinéma

> Du même auteur :

Virtuel ?: À l'ère du numérique, le cinéma est toujours le plus réaliste des arts.

Virtuel ? (2008)

À l'ère du numérique, le cinéma est toujours le plus réaliste des arts.

de Angel Quintana

Sujet : Généralités

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

13997 livres recensés   •   (c)2014-2019  Livres-Cinema.info   •