MENU   

« Le montreur d'ombre »

Couverture du livre Le montreur d'ombre par Jacques Aumont

AmazonFnac
PriceMinister

de Jacques Aumont

Type
Essais
Sujet
Théorie
Mots Clés
lumière, théorie, image, représentation
Année d'édition
2012
Editeur
Vrin
Collection
Essais d'Art et de Philosophie
Langue
français
Taille d'un livre de poche 11x18cmTaille relative de ce livreTaille d'un grand livre (29x22cm)
Taille du livre
Format
Broché • 160 pages • 16,00 €
15 x 21 cm
ISBN
978-2-7116-2428-7
Appréciation
pas d'appréciation (0 vote)

Moyenne des votes : pas d'appréciation

0 vote 1 étoile = On peut s'en passer
0 vote 2 étoiles = Bon livre
0 vote 3 étoiles = Excellent livre
0 vote 4 étoiles = Unique / une référence

Votre appréciation :

Description de l'ouvrage :
L’ombre n’a pas d’autre définition que l’absence de lumière – mais la représentation de l’ombre commence lorsque cette absence devient contradiction. Il existe une longue tradition qui fait de l’ombre projetée des êtres humains un autre être, qui les menace sourdement; l’ombre est aussi une qualité de l’espace où nous demeurons : un environnement, un milieu, qui a lui aussi son héritage intellectuel, artistique, culturel. Le cinéma, en tant qu’art d’image, a reconnu et utilisé l’un et l’autre de ces pouvoirs suggestifs de l’ombre, dans des genres et des époques qu’on a souvent qualifiés de « noirs ». Qui plus est, la situation cinématographique inverse la situation ordinaire, où l’ombre n’existe qu’en fonction de la lumière : au cinéma, c’est la lumière qui a besoin d’ombre – celle de la salle – pour exister.
On a presque toujours pensé le cinéma comme un art de la lumière. Le prendre sous le signe de l’ombre est un défi, et un paradoxe. Dans ses cent et quelques années d’existence le cinéma a été, dans ses rapports avec l’ombre comme dans tous les domaines du figuratif, la relève imaginative de pratiques culturelles plus anciennes. Mais sa relation avec l’ombre est autrement plus profonde et ne s’épuise pas dans l’héritage : elle a, pour cet art complexe, jouant du visible et du visuel à la fois, une valeur littéralement constitutive. L’ombre y est – telle est la thèse de ce bref essai – très exactement la cause des figures. Le cinéma a été, très largement, un art de l’ombre, et peut-être bien l’art de l’ombre par excellence.

Description de l'ouvrage :
Héritier des procédés photographiques, c'est d'abord la lumière qui semble s'imposer dans le cinéma. De la lumière, il en faut pour capter et enregistrer l'image, puis pour la projeter. N'est-il donc pas contradictoire de vouloir parler du cinéma comme d'un art de l'ombre? L'ombre n'est-il pas simple absence de lumière, de la lumière arrêtée par un obstacle? Quel usage peut alors faire le cinéma de ce « lieu noir », dont la route de nuit est la métaphore par excellence? Le cinéma n'échappe en effet pas à l'ancienne croyance qui oppose lumière et ombre en leur attribuant une valeur de principes. Et pourtant, la relation du cinéma à l'ombre ne s'épuise pas pour autant dans ce legs d'une « ombre figure » et d'une « ombre milieu ». Jacques Aumont montre alors que l'ombre, peut-être même plus encore que la lumière, est constitutive de cet art qu'est le cinéma.

Biographie de l'auteur :
Jacques Aumont est critique et universitaire (professeur émérite à l’université Sorbonne Nouvelle Paris-3, directeur d’études à l’E.H.E.S.S.), et enseigne actuellement à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-arts

Voir le site internet de l'éditeur Vrin

> Du même auteur :

Fictions filmiques : comment (et pourquoi) le cinéma raconte des histoires

Fictions filmiques (2018)

comment (et pourquoi) le cinéma raconte des histoires

de Jacques Aumont

Sujet : Théorie

Esthétique du film:120 ans de théorie et de cinéma

Esthétique du film (2016)

120 ans de théorie et de cinéma

de Jacques Aumont, Alain Bergala, Michel Marie et Marc Vernet

Sujet : Théorie

Le montage : La seule invention du cinéma

Le montage (2015)

La seule invention du cinéma

de Jacques Aumont

Sujet : Théorie

Limites de la fiction:Considérations actuelles sur l'état du cinéma

Limites de la fiction (2014)

Considérations actuelles sur l'état du cinéma

de Jacques Aumont

Sujet : Généralités

Le Cinéma expressionniste: De Caligari à Tim Burton

Le Cinéma expressionniste (2009)

De Caligari à Tim Burton

Collectif dir. Jacques Aumont et Bernard Benoliel

Sujet : Histoire du cinéma

La rencontre au cinéma: Au cinéma, toujours l'inattendu arrive

La rencontre au cinéma (2007)

Au cinéma, toujours l'inattendu arrive

Collectif dir. Jacques Aumont

Sujet : Sociologie

Moderne ?: Comment le cinéma est devenu le plus singulier des arts

Moderne ? (2007)

Comment le cinéma est devenu le plus singulier des arts

de Jacques Aumont

Sujet : Généralités

Ingmar Bergman: Mes films sont l'explication de mes images

Ingmar Bergman (2003)

Mes films sont l'explication de mes images

de Jacques Aumont

Sujet : Réalisateur > Ingmar Bergman

Le septième art: Le cinéma parmi les arts

Le septième art (2003)

Le cinéma parmi les arts

Collectif dir. Jacques Aumont

Sujet : Théorie

Aventure et cinéma

Aventure et cinéma (2001)

Collectif dir. Jacques Aumont

Sujet : Théorie

La différence des sexes est-elle visible ?: Les hommes et les femmes au cinéma

La différence des sexes est-elle visible ? (2000)

Les hommes et les femmes au cinéma

Collectif dir. Jacques Aumont

Sujet : Sociologie

La Mise en scène

La Mise en scène (2000)

Collectif dir. Jacques Aumont

Sujet : Théorie

Amnésies: Fictions du cinéma d'après Jean-Luc Godard

Amnésies (1999)

Fictions du cinéma d'après Jean-Luc Godard

de Jacques Aumont

Sujet : Théorie

Jean Epstein: Cinéaste, poète, philosophe

Jean Epstein (1998)

Cinéaste, poète, philosophe

Collectif dir. Jacques Aumont

Sujet : Réalisateur > Jean Epstein

Pour un cinéma comparé : Influences et répétitions

Pour un cinéma comparé (1996)

Influences et répétitions

Collectif dir. Jacques Aumont

Sujet : L'analyse de films

L'invention de la figure humaine: Le cinéma, l'humain et l'inhumain

L'invention de la figure humaine (1995)

Le cinéma, l'humain et l'inhumain

Collectif dir. Jacques Aumont

Sujet : Sociologie

> Sur un thème proche :

Nota : Un livre sur fond légèrement grisé est un livre qui n'est plus actuellement édité ou qui peut être difficile à trouver en librairie. Le prix mentionné est celui de l'ouvrage à sa sortie, le prix sur le marché de l'occasion peut être très différent.

13009 livres recensés   •   (c)2014-2019  Livres-Cinema.info   •